Accueil » Communiqué : Lilian Thuram visite les projets du Gret en Haïti
Publié le 10/06/2011

Communiqué : Lilian Thuram visite les projets du Gret en Haïti

Paris, le 10 juin 2011. Lilian Thuram, ambassadeur de l’Unicef France, a visité hier à Port-au Prince les projets du Gret en matière d’accès à l’eau potable, dans le quartier de Cité l’Eternel. Depuis 1994, le Gret agit dans ce quartier en matière d’accès à l’eau potable et d’assainissement. En 2011, un nouveau projet du Gret, le Fil urbain, soutient la construction d’un terrain multisports : une initiative qui a grandement intéressé notre champion du monde de football !

Pour sa deuxième visite en Haïti depuis le séisme, Lilian Thuram a été accompagné par l’équipe du Gret et Jean Dimanche, secrétaire d’un des deux comités d’eau de Cité l’Eternel, dans la visite du quartier de Cité l’Eternel. L’ambassadeur de l’Unicef s’est arrêté devant une des dix bornes fontaines reconstruites par le Gret suite au séisme de janvier 2010. « Il a posé de nombreuses questions sur le fonctionnement du système, le prix et la potabilité de l’eau, mais aussi les distributions d’Aquatabs pour lutter contre le choléra », témoigne Caroline Bénard du Gret. Avec le soutien de l’Unicef, le Gret mène le projet RéSEau, pour réhabiliter et réguler les services de l’eau dans les quartiers précaires de Port-au-Prince, avec le service public. 50 quartiers, dont Cité l’Eternel, et un million d’habitants sont concernés !

Lilian Thuram a ensuite visité les lieux du futur terrain multisports, qui sera réalisé par le KDEN grâce au Fil urbain du Gret, un fonds de soutien destiné à financer les projets des associations actives dans les quartiers précaires[1]. Cité l’Eternel est un quartier en bord de mer, qui a gagné peu à peu sur la mer avec l’entassement des déchets qui descendent de la ville. Le projet prévoit l’assainissement du bord de mer dégradé et sa transformation en un terrain multisports.

« Lilian Thuram a été interloqué par les déchets entassés ! Il a salué l’initiative du Gret et été sensible au besoin d’assainir le cadre de vie des enfants pour qu’ils puissent jouer sur le futur terrain sans être exposés à des maladies. Il s’est également intéressé à la réhabilitation des maisons qui entourent le terrain », témoigne Ledu Annacacis, du Gret.

En savoir plus sur les projets du Gret en Haïti : www.gret.org/pays/result_haiti.asp?pays=90

.Contact presse : Marie Bessières, 01 70 91 92 76, bessieres@gret.org

 

Fondé en 1976, le Gret est une ONG regroupant des professionnels du développement solidaire. Présent dans plus de 30 pays, il agit pour lutter contre la pauvreté, réduire les inégalités structurelles, limiter les vulnérabilités, améliorer l’accès aux services de base et promouvoir les droits économiques et sociaux. Ses actions innovantessont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et au fonctionnement autonome des structures mises en place. Le Gret mobilise son expertise et sa connaissance du terrain pour contribuer aux politiques publiques de développement, et diffuse des connaissances et méthodes d’actions pour le développement.


[1] Avec le soutien de la Fondation de France