Accueil » Financement de l’habitat des migrants sénégalais installés en Italie
Publié le 01/09/2011

Financement de l’habitat des migrants sénégalais installés en Italie

De 2008 à février 2011, le Gret a conçu et testé, pour l’institution de microfinance Pamecas, des produits de financement de l’habitat pour les migrants sénégalais en Italie. Les premiers résultats se veulent encourageants : 102 millions de francs CFA d’encours d’épargne, 18 demandes de crédits habitat instruites, 11 plan d’épargne logement signés et quatre produits de crédit conçus pour financer des projets d’habitat.

Cette expérimentation a démontré qu’une demande existe pour des produits de financement de l’habitat et a permis de valider une méthodologie de crédit adapté aux migrants. Quatre piliers sont essentiels au succès d’une telle démarche :

  • L’établissement d’un canal de transfert cash à compte permet d’ouvrir des comptes à distance et de drainer une épargne pouvant être transformée. Dans la cadre du projet, cela a pris la forme d’un partenariat avec une société de transfert d’argent enregistrée en Italie, d’ouverture de comptes au Sénégal dans les livres de Pamecas grâce à un processus d’adhésion à distance, avec la possibilité de réaliser grâce à un seul transfert plusieurs allocations possibles d’épargne.
  • Une approche commerciale adaptée est également indispensable pour susciter un réflexe d’épargne.
  • Par ailleurs, la méthodologie du crédit habitat doit être alignée sur celle pratiquée pour les non migrants, l’innovation portant sur l’accompagnement en amont du migrant.
  • Enfin, le projet a permis de proposer des méthodes pour endiguer les risques spécifiques aux migrants (mobilité, perte brutale d’emploi), notamment créer un historique de transfert et d’épargne avec les migrants, grâce à une sensibilisation sur les avantages de constituer une épargne disponible à proximité du lieu d’origine et/ou pour constituer un apport facilitant l’accès au crédit et à la réalisation du projet habitat.