Accueil » Conférence développement durable : réactions du collectif Rio+20 et de la Coalition eau
Publié le 27/06/2012

Conférence développement durable : réactions du collectif Rio+20 et de la Coalition eau

En tant que membre du collectif Rio+20 et de la Coalition eau, le Gret relaie les réactions collectives à la conférence du développement durable qui s’achève.

Le Collectif Rio+20 estime que le texte de consensus ne traduit pas les aspirations de nombreux pays et de la société civile. Il ouvre la porte à la mise en place d’Objectifs de développement durable (ODD) pour prendre la suite des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), sans qu’ils soient définis et précisés. Le collectif demande au gouvernement français de « porter dans les prochains calendriers internationaux une vision exigeante et à la hauteur des défis historiques que l’humanité traverse. » Voir le communiqué de presse ci-joint.

La Coalition eau estime que la conférence a même été le théâtre de certains reculs comme pour le secteur de l’eau et de l’assainissement. « Certes, le droit de l’homme à l’eau et à l’assainissement a pu être maintenu malgré l’opposition ferme du Canada, et l’eau est reconnue comme étant au coeur du développement durable. Toutefois, il est inacceptable que les États membres de l’ONU s’accordent sur un texte qui ne les engage pas directement à mettre en oeuvre le droit humain à l’eau et à l’assainissement, droit fondamental reconnu par la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies du 28 juillet 2010. Or, le droit humain à l’eau et l’assainissement ne sera efficace que si les gouvernements l’incluent dans leur législation nationale et le mettent en œuvre au niveau local ». Voir la tribune ci-joint.

Contact presse Gret : Marie Bessières, bessieres@gret.org