Accueil » Pauvreté et faim : les autres victimes d’Ebola en Guinée
Publié le 18/12/2014

Pauvreté et faim : les autres victimes d’Ebola en Guinée

La Guinée est un des pays les plus pauvres du monde, avec la moitié de la population vivant sous le seuil de pauvreté et en situation d’insécurité alimentaire. L’épidémie Ebola qui frappe le pays depuis début 2014 sévit dans un contexte de grande fragilité. Elle est devenue « la plus importante et la plus complexe depuis la découverte du virus » d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais au-delà des conséquences sanitaires, Ebola a des impacts politiques, économiques et sociaux. Alors que la communauté internationale se mobilise pour lutter contre les conséquences sanitaires, le Gret interpelle les décideurs et bailleurs de fonds des effets de l’épidémie sur la pauvreté et la sécurité alimentaire, sur la base des informations collectées dans les zones où il travaille : Moyenne Guinée et Guinée forestière.

Lire « Pauvreté et faim : les autres victimes d’Ebola en Guinée » – Politiques & Pratiques de développement N°16

 Trois questions à Mamadou Kourahoye Diallo, chargé des projets « sécurité alimentaire » à la Fédération des paysans du Fouta Djallon en Guinée.