Accueil » Afrique des Grands lacs : clôture du projet d’appui aux personnes discriminées en raison de leur orientation sexuelle
Publié le 17/12/2015

Afrique des Grands lacs : clôture du projet d’appui aux personnes discriminées en raison de leur orientation sexuelle

Les 26 et 27 novembre 2015, une cinquantaine de personnes venues du Rwanda, de RDCongo et du Burundi se sont réunies à Kigali pour participer à la Conférence régionale de clôture du projet d’appui aux associations œuvrant en faveur des populations discriminées dans la région des Grands Lacs mené depuis 3 ans par le Gret avec  les Humure au Burundi, Health Development Initiative (HDI) au Rwanda, et les organisations de la société civile LGBTI (Lesbiennes, gay, bi, trans, intersexués) participantes au projet.

Le courage de tous ceux qui se sont investis dans ce projet a été souligné. Il a contribué à la vitalité associative de 19 organisations de la société civile engagées dans le respect des droits des minorités sexuelles dans la région des Grands Lacs. Les groupes de paroles (350 réunions au total), animés par les pairs éducateurs et parfois les points focaux, dans les grandes villes et en milieu rural, ont été sources d’écoute psycho-sociale, d’identification de cas de discriminations basées sur l’orientation sexuelle. Ils ont par ailleurs permis la sensibilisation à la prévention du VIH/SIDA. Ces groupes ont permis de développer l’assise territoriale et le nombre de membres des associations, de structurer la vie associative des organisations et de créer une dynamique associative et de solidarités dans chacun des trois pays concernés. Des témoignages ressortent de la conférence : « Nous pouvons maintenant nous tenir debout pour parler au nom de la communauté » ; « Le projet nous a donné confiance en nous. Il a renforcé notre cohésion » ; « Le réseautage entre les organisations a été plus fort ».

La conférence s’est inscrite dans une visée d’apprentissage collectif, d’enseignements à tirer pour des perspectives futures et de débats autour du thème « LGBTI, droits humains et culture africaine ». Des artistes qui avaient reçu des prix au cours des concours artistiques organisés tout au long du projet pour célébrer les grandes journées internationales du 17 mai (lutte contre l’homophobie et la transphobie), du 1er décembre (lutte contre le VIH/Sida) et du 10 décembre (droits de la personne humaine) ont pu partager leurs talents rendant la conférence « pas comme les autres », à l’image du projet mené. En effet, ce projet n’était pas comme les autres. Il n’était pas que technique mais aussi profondément humain, demandant non seulement de l’ingénierie sociale mais aussi de l’engagement. Comme le directeur de HDI, Aflodis Kagaba, le soulignait à la fin de la Conférence : « Personne ne vous donnera des droits. Il faudra se battre pour avoir les mêmes droits pour tous ». Nous sommes aujourd’hui tous prêts à continuer.

En savoir plus sur le projet d’appui aux associations oeuvrant en faveur des populations discriminées dans la région des Grands lacs PAFPD-GL