Accueil » Accompagner la transition agroécologique en Asie du Sud-Est
Publié le 30/06/2016

Accompagner la transition agroécologique en Asie du Sud-Est

Le Gret et le Cirad se mobilisent depuis mai 2015 pour appuyer les acteurs de l’agroécologie de la région Mékong (Cambodge, Laos, Myanmar, Vietnam) en renforçant les synergies entre agriculteurs, chercheurs, agences de développement, secteur privé, etc. Cet accompagnement de la transition agroécologique dans la région vise à appuyer les petits exploitants agricoles, pour faire évoluer leurs pratiques actuelles vers des pratiques agroécologiques par une transformation graduelle de leurs systèmes d’exploitation.

Dans le cadre de la phase de lancement du programme régional Actae, dont le Gret anime la composante Alisea, qui consiste en la création d’une Alliance pour l’apprentissage de l’agroécologie en Asie du Sud-Est, quatre ateliers nationaux multi-acteurs ont été organisés entre mars et juin 2016, avec l’objectif de partager connaissances, informations et actions au sujet de l’agroécologie dans la région entre les principaux acteurs du développement agricole. Ces ateliers ont rassemblé 210 acteurs de la société civile, des universités, de la recherche, des pouvoirs publics, des agences de développement et autres acteurs institutionnels.

Ces ateliers ont été l’occasion de présenter les résultats de quatre études visant à analyser les politiques publiques en place dans les quatre pays, en fonction de leur soutien à l’agroécologie, et à identifier les acteurs les plus actifs dans le domaine. 48 études de cas ont été présentées par différents acteurs de la région, illustrant différentes pratiques et approches de l’agroécologie, l’accès au marché, les problématiques de certification et de contrôle qualité… Ces différents ateliers ont permis d’initier une réflexion collective sur une définition comprise par tous de l’agroécologie, mais aussi de poser les bases pour l’émergence de plateformes nationales visant à promouvoir l’agroécologie. Ils ont permis aussi d’identifier des problématiques prioritaires à l’échelle nationale qui seront au cœur des actions à venir. Un dispositif de petites subventions sera lancé d’ici la fin juin pour appuyer des initiatives locales s’inscrivant dans le cadre des problématiques identifiées pendant les ateliers.

Le réseau Alisea a créé un portail sur l’agroécologie dans la région Mékong (www.ali-sea.org) dont le Gret assure l’animation. A ce jour, il rassemble 45 membres, cartographie 21 sites de référence, enregistre 150 références au sein d’une bibliothèque virtuelle et propose une sélection d’articles, d’opportunités de formation et d’offres d’emplois. Il relaie également les présentations des ateliers et une synthèse des débats.

En savoir plus sur le projet