Accueil » Myanmar : lancement d’un projet d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement à Mandalay
Publié le 23/01/2017

Myanmar : lancement d’un projet d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement à Mandalay

amarapura_web

Jouissant d’une expertise reconnue dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de la gestion des déchets des villes secondaires, le Gret étend aujourd’hui son expertise aux grandes villes birmanes, notamment dans les zones périphériques souvent mal desservies par les services.

C’est le cas par exemple à Mandalay, au Myanmar, où le Gret vient tout juste de lancer un projet d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement. Plus précisément dans le district d’Amarapura, où la plupart des habitants consomme une eau provenant de forages ou de puits non protégés, en ignorant totalement les dangers sanitaires qu’ils encourent. Dans ce quartier, les installations hydrauliques sont insuffisantes pour permettre à l’ensemble de la population d’accéder à un réseau d’eau potable de qualité. De plus, le manque d’informations sur le service et de confiance dans les opérateurs rendent les habitants réticents à se connecter au réseau, lorsque celui-ci est disponible.

Grâce au soutien financier de l’AFD, des installations hydrauliques seront construites dans le district afin de fournir un nouvel accès au service d’eau à plus de 2 000 ménages. Le Gret coordonnera la mise en œuvre des activités, en partenariat avec le bureau Suez Consulting, et en lien étroit avec la municipalité de Mandalay (MCDC), maître d’ouvrage et exploitant du service d’eau. L’ONG s’attachera aussi à tester des mécanismes innovants pour faciliter l’accès au service, et elle appuiera le MCDC afin d’améliorer les modalités de gestion du service.

Le projet initié à Amarapura constitue une première étape dans la mise en œuvre d’un projet de plus grande envergure. Il est en effet prévu par la suite de renforcer les compétences techniques, commerciales et financières du MCDC à travers une collaboration étroite ; mais aussi de développer des outils de gestion adaptés ; et enfin, d’élaborer des termes de référence pour la construction d’une station de traitement d’eau, la mise en place d’un contrat de gestion basé sur la performance et la réalisation d’une campagne de sensibilisation sur les bonnes pratiques d’assainissement et d’hygiène.

En savoir plus sur le projet