Accueil » Accès aux droits des ouvrières au Vietnam – Quels dispositifs et quelles pratiques citoyennes ?
Publié le 10/04/2017

Accès aux droits des ouvrières au Vietnam – Quels dispositifs et quelles pratiques citoyennes ?

Au Vietnam, les jeunes femmes migrent de plus en plus des campagnes vers les villes pour travailler dans les usines des zones industrielles, où elles sont confrontées à des conditions de vie difficiles.

L’étude « Accès aux droits des ouvrières au Vietnam – Quels dispositifs et quelles pratiques citoyennes » se penche sur ces nouvelles vulnérabilités en milieu urbain et sur les moyens d’actions auxquels les ouvrières peuvent faire appel pour améliorer leur situation. Elle approfondit l’analyse du contexte économique, politique, social et juridique du Vietnam, aujourd’hui en pleine transition, examinant dans quelles mesures ce dernier est propice aux pratiques facilitant l’accès aux droits des ouvrières et à leur autonomisation par le droit.

Sont questionnés le dispositif institutionnel et les pratiques d’aide juridique en faveur des travailleurs : sommes-nous en présence de pratiques citoyennes de droit ? Ces pratiques, s’inscrivant dans une démarche d’empowerment, permettent-elles aux ouvrières d’avoir davantage confiance en elles pour participer aux processus de décision qui les concernent et, ainsi, mieux prendre leur destin en main ? D’une manière générale, quelles sont les pistes d’action possibles ?

Ce document a été réalisé par Patricia Huyghebaert et Nguyen Gang à la suite d’une mission conduite en 2016 par le Gret et la CGT, sous l’égide du syndicat vietnamien, auprès de centres d’aide juridique syndicale spécialisés en droit du travail situés dans les zones industrielles de sept provinces : Hanoï, Vinh Phuc, Hai Phong, Hai Duong, Dong Nai et Binh Duong.

Télécharger la publication
Télécharger la synthèse
En savoir plus sur les activités du Gret au Vietnam