Accueil » Foncier irrigué : des enjeux forts en Afrique de l’Ouest
Publié le 21/07/2017

Foncier irrigué : des enjeux forts en Afrique de l’Ouest

Depuis plusieurs années, les investissements ont largement repris dans le secteur de la grande irrigation en Afrique de l’Ouest, entraînant un renouvellement de la réflexion sur les pratiques et les politiques foncières des terres irriguées, ainsi que sur les modèles de développement promus sur ces espaces.

Afin de partager les connaissances sur le sujet, et d’en dégager des axes d’analyses et de recommandations, deux journées de réflexion sur ce thème se sont tenues les 2 et 3 mai dernier sur le campus du jardin d’agronomie tropicale, à Nogent-sur-Marne. Ces journées ont été organisées à l’initiative du Comité technique « Foncier & développement«  (CTFD), du Comité scientifique et technique sur l’eau agricole (Costea) et du Pôle foncier de Montpellier.

Cet atelier a notamment été l’occasion de présenter « Le guide pour la sécurisation foncière sur les aménagements hydroagricoles au Niger », réalisé par l’Office national des aménagements hydroagricoles (Onaha), en collaboration avec la Global Water Initiative (GWI) et avec l’appui du Gret. Le document a été validé par les acteurs de l’irrigation et du foncier rural au Niger, lors d’un atelier qui s’est déroulé à Konni les 16 et 17 juin dernier.

Visionner les vidéos des journées de réflexion sur le foncier irrigué

Découvrir les activités du Gret au Niger