Accueil » Projet d’appui à la santé maternelle et infantile à Madagascar : un bilan encourageant
Publié le 21/07/2017

Projet d’appui à la santé maternelle et infantile à Madagascar : un bilan encourageant

Ces quinze dernières années, les indicateurs sanitaires de Madagascar se sont dégradés avec des taux de mortalité maternelle et infantile loin des objectifs initialement fixés par les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Pour contribuer à réduire la mortalité maternelle et infantile, le Gret a participé d’avril 2014 à fin mars 2017 au projet « Appui à la santé maternelle et infantile à Madagascar » (Pasmi) dans les régions d’Itasy et de Bongolava.

Le consortium, composé des ONG Action contre la faim (ACF), le Mouvement français pour le planning familial (MFPF), Handicap international (HI), Santé Sud et Médecins du monde (MDM) en chef de file,  a travaillé sur trois composantes complémentaires pour optimiser l’accès aux soins en santé sexuelle reproductive : la sensibilisation communautaire, pour encourager le recours aux soins ; le renforcement des capacités des centres sanitaires, afin d’améliorer les compétences du personnel soignant ; et enfin, l’accompagnement des autorités sanitaires locales sur le suivi des activités relatives à la santé de la mère et de l’enfant.

Renforcer le système de santé communautaire

Dans le cadre de ce projet, financé par l’Agence française de développement (AFD),  le Gret a conduit des activités de formation auprès de 119 membres du personnel soignant en prévention de la malnutrition. Il a aussi contribué à renforcer le système de santé communautaire en formant 187 agents de santé communautaire et en redynamisant la politique de santé communautaire au niveau des communes (activation des commissions communales de santé communautaire ; identification de 15 coordinateurs communaux en charge d’entretenir le lien entre la communauté, le centre de santé et les agents de santé communautaire).

Une fois formés, les agents de santé communautaire ont été accompagnés par les animateurs pour conduire des activités de sensibilisation (animations de masse, réunions de groupes, visites à domicile) en santé maternelle et infantile dans 209 villages répartis dans 18 communes, touchant ainsi plus de 175 000 personnes – dont 137 000 femmes enceintes ayant reçu des informations adéquates sur le suivi de grossesse, l’accouchement et les soins du nouveau-né.

Lever les barrières financières aux soins

Enfin, pour tester des stratégies permettant de lever les barrières financières à l’accès aux soins, le Gret a également piloté des caisses de solidarité à base de cotisations pour la prise en charge des frais de transport en cas de référence en urgence, notamment pour les femmes enceintes, depuis le centre de santé de base vers l’hôpital régional. « Lorsque cette amélioration du service est couplée avec une implication forte de la commune, une collecte de la cotisation au sein des fokontany (villages) et une promotion renforcée auprès de la population, le taux de cotisation peut augmenter significativement (jusqu’à 41 % en 2016) », commente Christiane Rakotomalala, responsable du programme Santé pour le Gret à Madagascar.

Cette initiative a été développée dans quatre communes, en dialogue avec le ministère de la Santé malgache, afin de veiller à développer un dispositif pouvant être intégré à la stratégie nationale de couverture universelle santé du pays. Le Gret effectuera, jusqu’en janvier 2018, un travail de recherche afin de documenter les leçons apprises.

En savoir plus sur le projet Pasmi

En savoir plus sur les activités du Gret à Madagascar


Animateurs PASMI en charge de former et d’accompagner les agents de santé communautaires.

Réunion des animateurs formateurs et agents communautaires dans le village de Morarano.

Support de sensibilisation.

Spectacle traditionnel lors des « Journées » de sensibilisation PASMI dans la région d’Itasy.

Séance de sensibilisation au Centre de santé de base de Morarano dans la région d’Itasy.

Séance de sensibilisation au Centre de santé de base de Morarano dans la région d’Itasy.

Séance de sensibilisation lors d’une visite à domicile.

Visite des Sage femmes dans la salle des accouchés du Centre de santé de base (niveau 2) d'Ampary.

Collecte des cotisations lors de la « Journée » de sensibilisation PASMI pour la caisse de solidarité pour le transport des urgences appuyée par le Gret.

L'équipe du projet PASMI, le responsable de base Gret (deuxième rang à gauche) dans la base régionale d’Itasy autour de son coordinateur, Antonin Bravet (MDM), dernier rang à droite.