Accueil » L’étude « Durabilité financière du secteur de l’eau potable en Haïti » livre ses conclusions
Publié le 28/09/2017

L’étude « Durabilité financière du secteur de l’eau potable en Haïti » livre ses conclusions

Commanditée par la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa), l’étude « Durabilité financière du secteur de l’eau potable en Haïti » a été conduite par l’Institut des ressources environnementales et du développement durable (Ireedd) et le Gret entre juin 2016 et mai 2017, avec le soutien financier du Programme eau et assainissement de la Banque mondiale. En parallèle d’autres chantiers de réforme, cette étude de grande ampleur répond à la volonté des pouvoirs publics haïtiens, partagée avec ses partenaires techniques et financiers, de renforcer les performances techniques et l’autonomie financière du secteur de l’eau potable.

S’appuyant sur un important dispositif de production de données primaires (enquêtes de terrain, inventaire patrimonial, audits comptables, etc.), l’étude a permis d’apprécier, avec un degré de précision jusque-là jamais atteint, la viabilité financière de la totalité des systèmes urbains d’eau potable d’Haïti et d’un large échantillon de systèmes ruraux. A l’échelle nationale, les grands équilibres financiers du secteur ont pu être quantifiés, autant du point de vue des dépenses (coûts de fonctionnement et coûts d’investissement) que du point de vue des recettes (à partir de la grille des 3 T : taxes, tarifs et transferts).

Parmi les conclusions issues de l’étude, on mentionnera la nécessité d’augmenter les recettes générées par la vente d’eau via des efforts de renforcement de la continuité du service et d’amélioration des systèmes comptables de la Dinepa, de ses offices régionaux (Orepa) et des opérateurs urbains. On notera également la proposition de mettre en œuvre des actions pilotes au sein de plusieurs services d’eau afin d’introduire de nouveaux outils, de réviser certaines règles formelles, et de faire évoluer progressivement les pratiques dans les domaines de la gestion patrimoniale, comptable et financière.

Les résultats de l’étude ont été restitués lors d’un atelier qui s’est tenu à Port-au-Prince sous l’égide de la Dinepa. Plus de 70 personnes, pour la plupart responsables de services d’eau potable, se sont réunies dans la capitale haïtienne Port-au-Prince afin de débattre des conclusions de l’étude, et identifier collectivement les verrous institutionnels, économiques et sociaux, ainsi que les leviers permettant d’amorcer un processus d’amélioration de la situation.

Lire l’intégralité de l’étude : « Renforcement de la capacité de la DINEPA dans la mise en œuvre de la stratégie de réforme du secteur de l’eau et de l’assainissement« .

En savoir plus sur les activités du Gret en Haïti.