Accueil » Le service AlloLaafia passe la barre des 15 000 abonnés
Publié le 30/11/2017

Le service AlloLaafia passe la barre des 15 000 abonnés

AlloLaafia est un service qui permet de sensibiliser les Burkinabè aux enjeux de santé maternelle et infantile à l’aide du téléphone mobile. Lancé en juin 2016 par le Gret, il compte aujourd’hui plus de 15 000 abonnés dans les communes de Fada et de Diabo, dans l’est du Burkina Faso.

AlloLaafia complète efficacement les actions menées par les agents de santé communautaire en rappelant les messages discutés lors des causeries, en accompagnant les bénéficiaires dans la durée et en élargissant le territoire et le public touchés. Avant le lancement du service, les acteurs publics et privés de la santé, les représentants des bénéficiaires et les futurs utilisateurs avaient localement identifié trois thèmes comme étant prioritaires à promouvoir : l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE), le suivi de la grossesse et la planification familiale.

Chaque thème a fait l’objet de l’écriture d’un cahier de messages SMS (de 160 caractères maximum) par des spécialistes du Gret et de ses partenaires – Djantoli, ABF Fandima, et APAC. Ces cahiers de SMS de sensibilisation ont été validés à l’échelle provinciale, puis nationale par le ministère de la Santé. Le cahier ANJE comprend par exemple 217 messages en français et en gurmantché et s’étale sur 24 mois. Ceux sur le suivi de grossesse et la planification familiale comportent respectivement 142 et 72 messages et s’échelonnent sur 14 et 6 mois.

Plus d’un million de messages diffusés

Les abonnements sont aujourd’hui effectués par les animateurs du Gret et de ses partenaires, qui saisissent sur tablette les données des abonnés. Celles-ci sont ensuite exportées vers la plateforme en ligne AlloLaafia, gérant les abonnements, les messages et leur diffusion. Les données collectées respectent l’anonymat des personnes et le caractère volontaire de l’abonnement. Cette plateforme a été développée par la société technologique Burkinabè Evolve technologies.

AlloLaafia est aujourd’hui un service gratuit qui diffuse plus de 3 500 messages par jour, du lundi au samedi entre 8 et 10 h. Chaque abonné reçoit entre deux et trois messages par semaine. Plus d’un million ont été diffusés depuis le lancement. AlloLaafia a conclu des partenariats avec les opérateurs de téléphonie mobile burkinabè, qui lui permettent de connecter sa plateforme aux serveurs de messagerie des opérateurs et de bénéficier de tarifs préférentiels de diffusion.

En juillet 2017, une enquête a été menée auprès d’une centaine de personnes abonnées aux messages ANJE. Les résultats montrent que les enfants des sondés ont été pesés deux fois plus qu’à l’échelle du district. Près de la moitié des abonnés ont conseillé à leurs proches de s’abonner, et 98 % seraient également prêts à souscrire un abonnement payant pour ce service.

Extrait du cahier de messages sur l’ANJE : jours 10 à 14
Jour 10 Prenez le temps qu’il faut pour allaiter votre bébé. Le lait de début de tétée contient assez d’eau et permet de faire cesser sa soif même quand il fait chaud.
Jour 12 Le lait de fin de tétée est épais et très nourrissant. Ce lait calme la faim de votre bébé. Laissez votre bébé vider un sein avant de lui donner l’autre.
Jour 14 Dans ses premiers mois, votre bébé a souvent mal au ventre : c’est normal. Vous pouvez le calmer en l’allongeant à plat ventre sur votre épaule ou vos genoux.

Témoignage de Tamara, jeune maman abonnée au service AlloLaafia

Dans les messages, il y a des choses que l’on connaissait déjà, d’autres que l’on apprend, et des conseils pratiques qui sont très utiles. Comme conseillé, je n’ai pas donné d’eau à ma fille avant ses six mois, alors que je le faisais pour mes autres enfants. Ils tombaient souvent malades alors que ma fille, elle, n’est jamais tombée malade jusqu’à présent. Mon mari est lui aussi abonné à AlloLaafia. Je transmets également certains messages à ma voisine qui a un enfant de trois mois.

AlloLaafia est mis en œuvre dans le cadre du projet MobiSan – La téléphonie mobile au service de la santé maternelle et infantile dans la province du Gourma, financé par l’Agence française de développement et la Fondation Bel.

En savoir plus sur le projet Mobisan

Découvrir les activités du Gret au Burkina Faso