Accueil » 3 questions à Kerfalla Camara, directeur de la Maison guinéenne de l’entrepreneur
Publié le 24/01/2018

3 questions à Kerfalla Camara, directeur de la Maison guinéenne de l’entrepreneur

Le riz Böra Maalé Fanyi, soutenu par le Gret et la Maison guinéenne de l’entrepreneur (MGE), l’un des partenaires privilégiés du Gret en Guinée, était à l’honneur lors du dernier Salon international de l’agriculture et des ressources animales, qui s’est tenu fin 2017 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Kerfalla Camara, directeur de la MGE, revient sur sa participation à cet évènement.

Quel est l’objectif de ce salon ?

Le Salon international de l’agriculture et des ressources animales est destiné à mieux faire connaître les potentialités de l’Afrique et la diversité de ses produits agricoles. Il a pour ambition d’accompagner l’émergence d’acteurs économiques fiables, tournés vers le développement de marchés pour une meilleure promotion des produits locaux de qualité, et de créer des synergies entre toutes ces initiatives. Au total, l’édition 2017 a rassemblé 718 invités (exploitants agricoles, organisations paysannes et professionnelles, petites entreprises, mais aussi structures d’appui et représentants de différents gouvernements) venus de 17 pays d’Afrique.

Quelle a été la place réservée aux produits guinéens lors de cet évènement ?

Dix produits guinéens ont été exposés sur le stand réservé à la Guinée. Parmi eux, le riz étuvé de mangrove Böra Maalé Fanyi, porté par le réseau Böra Maalé et appuyé par le Gret et la MGE depuis 2013 ; mais aussi le café Ziama Macenta, qui porte le nom de son origine géographique, soutenu par la MGE. Il y avait également des fruits et légumes, du miel, du fonio, du sel solaire, du savon, etc. Tous ces produits ont fait l’objet d’une sélection stricte par le ministère de l’Agriculture guinéen, avec pour critères la qualité et une reconnaissance déjà avérée. Le Directeur national de l’agriculture et la MGE ont également été invités à participer à des conférences afin de débattre de la politique agricole et des innovations pour la valorisation des produits locaux. J’ai notamment présenté les actions de labellisation du riz de mangrove et du café en Guinée, et les résultats déjà obtenus pour leur commercialisation.

Quel bilan tirez-vous de votre participation à ce salon ?

Le stand de la Guinée a rencontré un vif succès, tant sur plan de la promotion de nos produits que des échanges avec les visiteurs (acteurs privés, structures étatiques, organisations internationales, etc.). Il a été visité par 325 personnes et institutions, attirées par la qualité et l’originalité des produits exposés ! Tous les produits ont été vendus, et deux promoteurs privés se sont même manifestés pour développer la vente de riz Böra Maalé Fanyi en Côte d’Ivoire.

 

En savoir plus :

Découvrir les activités du Gret en Guinée