Accueil » Lancement de la société de microfinance Thitsar Ooyin au Myanmar
Publié le 05/01/2018

Lancement de la société de microfinance Thitsar Ooyin au Myanmar

[La version PDF du communiqué de presse]

Paris, le 3 janvier 2018. La société de microfinance Thitsar Ooyin a démarré ses activités le 3 janvier au Myanmar. Cette entreprise sociale de droit local créée par le Gret, une ONG de développement international, a vocation à proposer des prêts aux populations défavorisées du monde rural pour financer des activités génératrices de revenus.

La création de Thitsar Ooyin (« Jardin de la Loyauté », en français) s’inscrit dans la continuité des activités de microfinance mises en œuvre depuis plus de vingt ans par le Gret au Myanmar. L’ONG est en effet à l’origine de la première institution de microfinance birmane, initiée dès 1995 dans l’Etat du Chin, une zone de montagne escarpée et isolée, située dans le nord-ouest du Myanmar. Fort de cette première expérience, le Gret a ensuite étendu ses services d’aide financière en créant en 2014 une seconde institution de microfinance dans la Dry Zone. Le 3 janvier, grâce au soutien financier du Lift, ces deux structures par-venues à l’équilibre économique se sont regroupées pour devenir Thitsar Ooyin, une société de microfi-nance de droit local.

Les services proposés par Thitsar Ooyin sont destinés à permettre aux populations rurales pauvres d’accroître leurs revenus en leur proposant des prêts adaptés à leur situation. Ces prêts financent le déve-loppement
d’activités informelles (élevage, agriculture et commerce principalement) en se basant sur la solidarité des villageois grâce aux crédits de groupe, ainsi que le développement de micro-entreprises à travers les cré-dits individuels. Thitsar Ooyin comporte huit agences et 80 salariés. À ce jour, plus de 20 000 paysans birmans bénéficient de micro-crédits, dont la méthodologie permet d’atteindre un taux de remboursement de 100 %.

Thitsar Ooyin a pour but de pérenniser les services financiers mis en place et de permettre à un nombre accru de paysans d’en bénéficier. « La création d’une entité dédiée permet d’adapter la gouvernance aux besoins spécifiques d’une structure de microfinance, et donne accès à de nouvelles ressources financières. C’est une étape indispensable à la pérennisation et au développement de ces activités », explique Guillaume Lepoutre, responsable de programme microfinance au sein du Gret.

En tant qu’actionnaire majoritaire jouant un rôle actif dans sa gouvernance, le Gret entend continuer d’appuyer la nouvelle structure et d’en garantir l’objectif social. « Thitsar Ooyin partage les valeurs de soli-darité que le Gret met en œuvre dans chacun de ses projets à travers le monde », estime pour sa part Murielle Morisson, une administratrice de Thitsar Ooyin pour le compte du Gret et qui a accompagné le collectif de microfinance de l’ONG au Myanmar depuis son démarrage en 1995.

En savoir plus sur les activités du Gret au Myanmar
En savoir plus sur la thématique microfinance et insertion professionnelle au Gret

Contact presse : Claire Labat, +33 (0)1 70 91 92 76 / +33 (0)6 06 61 74 22, labat@gret.org

A propos du Gret
Fondé en 1976, le Gret est une ONG internationale de développement, de droit français, qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Ses professionnels interviennent dans plus d’une vingtaine de pays, sur une palette de thématiques, afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire.