Accueil » Découvrir le Gret » Gouvernance

Gouvernance

Partie prenante de l’économie sociale et solidaire, le Gret se donne des exigences de transparence et de démocratie interne. Ses orientations sont définies par l’Assemblée générale, qui se réunit deux fois par an. Chaque année, le Gret compte plus en plus de membres issus de ses pays d’intervention ou de représentation permanente. En 2016, 165 personnes étaient membres du Gret de 12 nationalités : le Burkina Faso, le Cambodge, le Congo, la France, Haïti, Madagascar, la Mauritanie, le Myanmar, le Niger, la République démocratique du Congo, le Sénégal et le Vietnam.

Le Conseil d’administration, dont le (ou la) président(e) est élu(e) pour trois ans renouvelables, est composé de représentants des salariés et de personnalités spécialistes des questions de développement. Le Gret est sous la responsabilité opérationnelle d’un(e) directeur(rice) élu(e) pour trois ans et pour deux mandats au maximum. Le directeur général, Olivier Bruyeron, a été réélu pour un deuxième mandat en 2016. Pierre Jacquemot a été réélu président du Gret pour un deuxième mandat en 2015. Daniel Henrys et Iharizaka Rahaingoson, respectivement de nationalité haïtienne et malgache, ont été élus au Conseil d’administration en 2017.

Dans certains de ces pays de représentation, le Gret bénéficie de l’appui d’un Conseil stratégique. En Haïti par exemple, le conseil stratégique est composé d’anciens représentants et responsables du Gret, d’universitaires, de partenaires stratégiques et de conseillers avec lesquels il a tissés des liens étroits au fil des ans.

Composition du Conseil d’administration

Sous la présidence de Pierre Jacquemot*, ancien Ambassadeur de France dans trois pays africains, les membres du Conseil d’administration sont :

  • Administrateurs externes : Thierry Matthieussent (trésorier du Gret, retraité, ancien chargé de mission à l’AFD), Xavier Benoist (ancien délégué général de la Fédération Pact-Arim), Jacques Lejeune (retraité, ancien dirigeant de sociétés de tourisme et d’hôtellerie), Cécile Sportis (directrice de CS Conseil), Serge Michailof (chercheur associé à l’Iris), Daniel Henrys (consultant indépendant en Haïti en santé publique, santé communautaire et développement communautaire), Iharizaka Rahaingoson (chef d’entreprise dans le secteur de l’ingénierie informatique et de la production de livres papiers et électroniques).
  • Administrateurs représentants élus du personnel : Pascale Le Roy, Damien Lagandré et Tahirou Traoré.
  • Observateurs : Anne Bauer, Alain Billan, Benoît de Juvigny, Virginie Rachmuhl, Henri Rouillé d’Orfeuil.

Participation à la gouvernance de structures partenaires

Les équipes du Gret contribuent également à la gouvernance de structures partenaires :

  • Administrateur de collectifs ou réseaux d’ONG, où il exerce des fonctions d’administrateur : Coalition
    Eau, Groupe initiatives, A2DM, Cerise, CFSI, Cicle.
  • Sociétaire ou actionnaire dans des entreprises de l’économie sociale et solidaire dont il partage les valeurs et dont il veut soutenir le développement : Nutri’zaza à Madagascar, Isea au Cambodge, etc.

Ils ont rejoint l’association Gret en 2016

Premier représentant du Gret en Haïti, Daniel Henrys a également exercé les fonctions de ministre de la Santé publique en Haïti au début des années 1990. « Le Gret est une organisation qui fait des propositions permettant d’améliorer la situation des communautés, mais qui joue également un rôle d’interface entre communautés de base et organisations d’État. Je souhaite que le Gret puisse continuer à s’internationaliser, à prendre de l’ampleur en étendant ses activités – notamment la réflexion et l’accompagnement au développement de politiques publiques – dans les pays dans lesquels il intervient déjà, mais aussi sur d’autres terrains. Car il y a encore beaucoup à faire, dans le domaine de la santé notamment. »

Biographies

Pierre Jacquemot (Président du gret)
Diplômé de Sciences Po Paris et docteur es sciences économiques et économie appliquée, ce spécialiste de la coopération internationale a d’abord été universitaire puis effectué sa carrière aux ministères de la Coopération et des Affaires étrangères, où il a été responsable des programmes d’assistance technique en matière d’administration économique à Paris, puis conseiller du Président du Sénégal Abdou Diouf, et chef de la mission de Coopération et d’Action culturelle au Burkina Faso et au Cameroun. Conseiller du ministre délégué à la Coopération en 1997 et 1998, il a été directeur du Développement et de la Coopération technique jusqu’en 2000, avant de passer 10 ans en Afrique en tant qu’Ambassadeur de France (RDCongo, Ghana et Kenya) mais également représentant permanent auprès du Programme des Nations unies pour l’Environnement, d’UN-Habitat au Kenya (2000-2003) et secrétaire général de la conférence du Bassin du Niger en 2004. Depuis 2011, il est maître de conférences à Sciences Po Paris, chercheur associé à l’IRIS et auteur de plusieurs ouvrages sur l’Afrique et le développement.

Olivier Bruyeron (directeur du Gret)
Ingénieur agroalimentaire et diplômé en management de l’innovation, Olivier Bruyeron travaille depuis près de 20 ans dans le domaine de la nutrition et de l’agroalimentaire, dont une quinzaine d’années au Gret. Il a occupé des postes en ONG, dans le secteur privé (entreprise agroalimentaire) et en tant que consultant pour des programmes internationaux comme le Programme alimentaire mondial ou l’Organisation mondiale de la Santé, dans une dizaine de pays en France, en Afrique et en Asie. Au Gret, il a contribué à la création du programme de nutrition, Nutridev, mis en œuvre dans huit pays en Afrique et en Asie, en partenariat avec des acteurs de la recherche, du monde économique et de la société civile. Il est également Président du Conseil d’Administration de Nutri’zaza, l’entreprise sociale créée par le Gret pour lutter contre la malnutrition à Madagascar en début d’année. Il a rempli en 2012-2013 les fonctions de responsable du département Politiques sociales et citoyennetés. Olivier est directeur général du Gret depuis septembre 2013, et administrateur du Fonds d’innovation pour le développement (Find), le fonds de dotation du Gret.