Accueil » Position » Plaidoyer et Campagnes » Cop 21 – Paris climat 2015

Cop 21 – Paris climat 2015


logo cop 21La France accueille la 21ème Conférence des Parties (Cop 21) à partir du 30 novembre prochain à Paris.

Du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, se tiendra la 21ème Conférence des Parties (Cop 21), l’événement mondial organisé dans le cadre de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques. L’un des enjeux de cette conférence est la définition d’un cadre contraignant afin de limiter le réchauffement climatique à 2°C ainsi que l’inclusion de la question de l’adaptation au changement climatique. Très peu d’avancées ont été faites dans ce sens depuis la conférence de Copenhague en 2009.

Le dérèglement climatique est pourtant un enjeu mondial qui a impact direct sur le développement des pays les plus pauvres. Fini le temps du doute sur le dérèglement climatique, la mobilisation est générale et regroupe depuis Lima en 2014, des acteurs de tout bord : États, collectivités, régions, société civile, entreprises.

Depuis 39 ans, dans le cadre de son expertise et des projets de développement, le Gret est souvent confronté aux enjeux de climat dans ses pays d’intervention.

Voir la position du Gret sur climat et développement pour la Cop 21 : La position du Gret

L’agriculture

En 2014, une alliance s’est créée autour de cette question : la Gacsa (Global Alliance for Climate-Smart Agriculture). Le Gret, aux côtés d’autres mouvements de la société civile internationale, s’est mobilisé contre cet espace parallèle à l’instance légitime des Nations unies, réunissant des acteurs divers et dominé par des intérêts privés. Le Gret promeut l’agroécologie pour servir des objectifs d’atténuation des émissions et d’adaptation des populations au dérèglement climatique.

Voir la position du Gret Climat et sécurité alimentaire 
Voir la fiche solution Climat et sécurité alimentaire : l’apport de l’agroécologie

Interview de Laurent Levard, expert agriculture au Gret :

Les villes

Le Gret travaille depuis 25 ans à l’intégration urbaine, économique et sociale des quartiers précaires. Dans le cadre de ses projets et ses expertises, il promeut un développement urbain inclusif, qui prenne en compte les contraintes du dérèglement climatique.

Voir la position du Gret Villes et climat

Interview de Renaud Colombier, expert développement urbain au Gret :

La gestion des ressources naturelles

La déforestation est responsable de 10 % des émissions de gaz à effet de serre. Promouvoir une agriculture permanente et respectueuse de l’environnement en alternative à son défrichage est un enjeu fort d’atténuation dans les poumons du monde (Amazonie brésilienne, Bassin du Congo, Asie du Sud-Est, etc.) mais pas au détriment des conditions de vie des populations qui vivent de la forêt .

Voir aussi la position du Gret Climat et forêts
Voir les fiches solutions :
Des plans simples de gestion des terroirs coutumiers
L’agroforesterie communautaire pour concilier sécurités alimentaire et énergétique

Interview de Judicaël Fetiveau, expert en gestion des ressources naturelles au Gret :

L’énergie

Le développement des énergies renouvelables est au cœur des stratégies de lutte contre le changement climatique, en réduction de la déforestation, en remplacement des énergies fossiles et pour l’accès à l’électricité des populations encore non desservies. Le Gret développe des solutions d’énergies renouvelables à Madagascar et en Mauritanie depuis 10 ans.

Voir la position du Gret Climat et énergie
Voir la fiche solution Typha : Transformer une plante invasive en énergie, en alternative à la déforestation

Interview de Minh Cuong Le Quan, expert énergie au Gret :


Contact communication et plaidoyer : Marie Bessières, bessieres@gret.orgwww.gret.org/cop21

Articles liés