Accueil » Position » Plaidoyer et Campagnes » Cop 21 – Paris climat 2015 » Cop 21: Climat et Sécurité alimentaire

Cop 21: Climat et Sécurité alimentaire


Sécurité alimentaire : L’oubliée des négociations…mais pas des intérêts économiques

Si l’impact du dérèglement climatique sur la sécurité alimentaire est connu de longue date, le terme « sécurité alimentaire » n’a été introduit dans le texte des négociations que début 2015. En 2014, une alliance s’est créée autour de cette question : la Gacsa (Global Alliance for Climate-Smart Agriculture). Le Gret, aux côtés d’autres mouvements de la société civile internationale, s’est mobilisé contre cet espace parallèle à l’instance légitime des Nations unies, réunissant des acteurs divers et dominée par des intérêts privés. La définition d’agriculture intelligente face au climat (CSA) est suffisamment floue pour inclure des modèles de production aux impacts négatifs d’un point de vue social et environnemental notamment des solutions biotechnologiques potentiellement nuisibles au développement.
Le Gret promeut l’agroécologie pour servir des objectifs d’atténuation des émissions et d’adaptation des populations au dérèglement climatique. Il expérimente depuis 10 ans cette solution dans les zones sèches du Myanmar (Dry Zone) et de Madagascar (Androy). En reconstituant la matière organique du sol, en utilisant moins d’intrants chimiques et le potentiel des écosystèmes, l’effet est notable sur la sécurité alimentaire. Le Gret défend une vision moderne de l’agroécologie, plaide pour l’inclusion de ses principes dans l’agriculture intelligente face au climat et dans les INDC des pays touchés par l’insécurité alimentaire.

Retrouvez l’expérience du Gret sur l’agroécologieL’apport de l’agroécologie en zones sèches

Voir la position du Gret : La lutte contre le changement climatique passer par une transformation de l’agriculture et du système alimentaire mondial

Voir la solution développée par le Gret : Climat et sécurité alimentaire : L’apport de l’agroécologie

Lire la position de Coordination Sud sur l’agroécologie et le climat : « Agriculture familiales et paysannes et lutte contre les changements climatiques : ouvrons les yeux ! »

Interview de Laurent Levard, expert agriculture au Gret : 

Le Gret mène ce plaidoyer avec Coordination SUD (C2A) dont il est référent pour le sujet agroécologie, et dans le cadre de la campagne Désertif’actions.

Retrouvez le Gret à la Cop 21 (Bourget) sur le sujet agroécologie et climat  :

  • Mercredi 2 décembre de 13h à 15h lors d’un side event en zone bleue (accès sur accréditation) organisé par le AVSF, ACF, Agrisud, Care, Cari, CCFD, le Gret, Peuples solidaires et SCCF1 sur « Agroecology as a viable solution to create climate resilience »
  • Mercredi 2 décembre de 13h30 à 15h lors d’un side event sur l’espace Générations climat organisé par le Cirad et l’Inra sur « les enjeux de la sécurité alimentaire mondiale »
  • Jeudi 3 décembre à 10h30 sur le stand de Coordination SUD (Espace Générations climat), pour une matinale d’échanges sur l’agroécologie et les enjeux du changement climatique pour l’agriculture
  • Vendredi 4 décembre de 9h15 à 10h40 lors d’un Panel de haut niveau au Pavillon OCDE, organisé par le PFE, AFD, ville de Paris, le Gret, l’Agence de l’eau RMC sur « La définition d’actions d’adaptation au dérèglement climatique dans le domaine de l’eau »

Expert : Laurent Levard, expert agriculture au Gret

Articles liés