Accueil » Position » Plaidoyer et Campagnes » Cop 21 – Paris climat 2015 » Cop 21: Climat et Énergie

Cop 21: Climat et Énergie

Électricité ou biomasse : les opportunités des énergies renouvelables

Alors que l’accès à l’énergie n’était pas affiché comme une priorité des politiques de développement promues par les États et les principaux bailleurs de fonds ces 20 dernières années, le développement des énergies renouvelables est aujourd’hui au cœur des stratégies de lutte contre le changement climatique, en réduction de la déforestation, en remplacement des énergies fossiles et pour l’accès à l’électricité des populations encore non desservies. Dans le cadre du Fonds vert, l’Initiative pour l’électrification de l’Afrique entend catalyser des financements publics et privés pour l’électrification du continent d’ici 2025. Le Gret se mobilise et rappelle que cette électrification doit associer pleinement les collectivités locales.

Le Gret développe des solutions d’énergies renouvelables à Madagascar et en Mauritanie depuis 10 ans (valorisation du typha en énergie en alternative à la déforestation, hydroélectricité, plates-formes solaires multifonctionnelles). La préservation et la valorisation des ressources naturelles est une condition à la mise en place de solutions d’énergies renouvelables.

C’est dans ce contexte favorable à la reconnaissance des enjeux énergétiques,  que Jean-Louis Borloo a lancé depuis quelques mois son Initiative pour l’électrification de l’Afrique. Avec un objectif affiché d’électrifier intégralement le continent d’ici 2025, cette initiative entend mobiliser toutes les bonnes volontés et catalyser les financements, tant publics que privés. Si le Gret et plusieurs ONG énergéticiennes françaises s’intéressent à cette initiative, ils ont rappelé lors d’une rencontre avec les maires africains organisée par Anne Hidalgo le 17 avril dernier que cette électrification doit se faire en associant pleinement les collectivités locales. Vous trouverez la position d’ONG comme le Gret ici : La position sur l’Initiative Borloo

Voir la position du Gret : Construire des coalitions d’acteurs équilibrées pour l’électrification rurale

Vous trouverez aussi une solution proposée par le Gret pour faire face à l’enjeu énergétique : Typha : Transformer une plante invasive en énergie, en alternative à la déforestation

Interview de Minh Cuong Le Quan, expert énergie au Gret :

Le Gret mène ce plaidoyer avec Coordination SUD (Commission climat et développement) et trois ONG partenaires (ESF, Énergies pour le monde et le Geres).

Retrouvez le Gret à la Cop 21 sur le sujet énergie et climat  :

  • Vendredi 27 novembre 2015 lors de la Conférence de presse de Coordination SUD avec Samassa Nalla, représentant du Gret en Mauritanie sur les enjeux du climat pour l’énergie
  • Mardi 1er décembre à 9h15 lors d’un side event organisé par le Gret, le Geres, AVSF, Goodplanet et Etc Terra sur le stand de Coordination SUD (Génération climat au Bourget) sur les solutions de cuisson économes en bois-énergie au Sahel
  • Mercredi 2 décembre à 13h45 lors d’un side event organisé par ESF, le Gret, Ps-Eau et Eau vive sur l’espace Générations climat au Bourget sur « Energie et eau : deux vecteurs complémentaires de développement et d’adaptation au changement climatique »
  • Lundi 7 décembre lors d’une conférence des Ateliers de la terre à l’Hôtel de l’industrie avec le Président du Gret Pierre Jacquemot et Minh Le Quan, expert énergie au Gret

Experts : Samassa Nalla, représentant du Gret en Mauritanie et Minh le Quan, expert énergie au Gret

Articles liés