Accueil » Projets » Agroécologie : évaluation de 15 ans d’actions d’accompagnement de l’AFD

Agroécologie : évaluation de 15 ans d’actions d’accompagnement de l’AFD

Evaluation

Date de début Date de fin Budget Financement
19/07/2013 16/05/2014 123925 €

Projet

Ce travail consiste en l’évaluation externe de 15 ans des actions soutenues par l’AFD et le FFEM en matière de d’agroécologie, constituées essentiellement d’activités de promotion des pratiques de Semis Sous Couvert Végétal (SCV). Plus spécifiquement, il s’agissait :

  •  d’apprécier les interventions de l’AFD et du FFEM en matière de SCV en termes de pertinence, de performance et d’impacts,
  • d’établir des enseignements de l’analyse des projets et des situations (typologie de contextes),
  • de contribuer à une amélioration des interventions de l’AFD en matière de diffusion et d’appropriation des techniques de SCV et plus généralement de pratiques agroécologiques.

La méthodologie utilisée pour l’évaluation a associé a) UNE revue documentaire, notamment des évaluations de projets existantes ; b) des entretiens en France avec les chargés de projet de l’AFD et les chercheurs du CIRAD impliqués ; c) des visites de plusieurs terrains (avec notamment entretiens avec les institutions partenaires et  enquêtes qualitatives auprès des agriculteurs). Elle a reposé sur a) l’étude des composantes SCV sur  7 sites dans 6 pays  (contenu  technique des interventions, modes opératoires et dispositifs institutionnels). Sur chacun des terrains visités, un rapport spécifique (« étude de site ») a ainsi été rédigé, envoyé aux partenaires pour commentaires, puis finalisé ; b) une synthèse comparative des études de sites, qui a servi de base au rapport global c) l’appréciation des programmes transversaux successifs ; d) l’élaboration de recommandations sur la base des enseignements issus des phases précédentes.

Les sites étudiés et visités sont situés à Madagascar (Lac Alaotra et Vakinankaratra), au Cameroun (bassin cotonier), au Laos (Sud-Sayaburi et plaine des Jarres), au Cambodge (provinces de Kampong Cham et Battambang), au Gabon (Province de l’Estuaire) et au Maroc (Moyen Sebou). L’évaluation indépendante réalisée en Tunisie (Siliana-Kef et Nord-Ouest) par l’Iram pour le compte du FFEM a aussi été prise en compte dans l’évaluation globale.

Retour