Accueil » Projets » Amélioration des capacités des organisations (producteurs, transformateurs, commerçants) des filières huile de palme et riz
ACORH (GF-BG)

Amélioration des capacités des organisations (producteurs, transformateurs, commerçants) des filières huile de palme et riz

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/04/2011 30/06/2015 1095000 € Agence française de développement (AFD), Comité Français de Solidarité Internationale ( CFSI ), UE

Partenaires

Partenaire(s) Sud : Maison Guinéenne de l'Entrepreneur (MGE)

Projet

L’action vise à améliorer la sécurité alimentaire (i) par une productivité agricole accrue et une meilleure couverture des besoins des familles des producteurs, (ii) par une augmentation de la valeur ajoutée des acteurs des filières de l’amont à l’aval, et (iii) par un meilleur approvisionnement des centres urbains en produits locaux de qualité

L’objectif spécifique du projet est d’accroitre la production et la commercialisation du riz net[1]et de l’huile de palme en Basse Guinée et Guinée Forestière, par l’appui aux groupements d’opérateurs de ces filières de l’amont à l’aval.

Le projet est venu en appui à l’action du projet ACORH en Guinée Forestière financée par la Facilité alimentaire jusqu’en octobre 2011. Il vise à consolider les résultats et étendre les activités du projet sur le secteur agricole (petits aménagements et réhabilitations, appui aux comités de gestion de l’eau, amélioration du stockage, accès aux intrants et au conseil agricole pour le riz de bas fonds et de coteaux) à travers le renforcement des fédérations de groupements de producteurs rizicoles et de planteurs de palmiers à huile. Il appuie également les groupements de l’aval de la filière riz (étuveuses, décortiqueurs et commerçants de riz) et huile de palme (appui à la structuration, conseil et formations autopromotion/vie associative, alphabétisation, gestion simplifiée, techniques, accompagnement et amélioration des aires de séchage et du stockage.

En Basse Guinée, le projet intervient sur la filière huile de palme et sur l’aval de la filière riz (étuveuses, commerçantes) en collaboration avec d’autres projets et acteurs pour améliorer la valorisation du riz de mangrove. Sur les deux régions 55 groupements de producteurs de riz, 39 groupements de planteurs d’huile de palme, 125 groupements de l’aval de la filière riz (étuveuses, décortiqueurs et commerçants) et 59 de la filière huile de palme bénéficient des appuis du projet

Le projet anime des concertations entre les acteurs au niveau régional et au niveau national en vue de favoriser les accords interprofessionnels, et la création d’un environnement favorable au développement des filières (politiques agricole, commerciale et fiscale).

 


[1] Terme utilisé en Guinée pour designer le riz étuvé, séché, et décortiqué (blanchi), qui bénéficie d’une prime à la qualité sur les marchés et qui est le riz préféré des guinéens (même si son prix est souvent plus élevé que le riz importé)


Riz Bora Malé – Une marque collective pour… par Gret-videos

Retour