Accueil » Projets » Appui à la Société Civile en Adrar
ASCA-Adrar

Appui à la Société Civile en Adrar

Date de début Date de fin Budget Financement
25/02/2015 25/09/2015 346 748 € Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Sud : Réseau pour la citoyenneté (RPC)

Projet

L’Adrar est l’une des régions les plus pauvres de Mauritanie avec 57% de pauvres, soit 15% de plus que la moyenne nationale. Les enquêtes réalisées en 2013 par l’ONG Ecodev ont révélé les faiblesses institutionnelles et organisationnelles des organisations de la société civile (OSC) mauritaniennes, mais aussi un manque d’accompagnement et de structuration. Ces insuffisances sont un obstacle à une participation efficace de cette société civile dans le développement socioéconomique de la région. Il est donc essentiel de les renforcer.
Le projet ASCA-Adrar vise à promouvoir les organisations de la société civile comme acteurs efficaces du développement de la région de l’Adrar. L’action se déroulera dans les communes d’Atar, Ain Taya, Choum, Tawaz, Aoujeft, El Meddah, Maaden et Chinguetti.
Durant 19 mois, le Gret et son partenaire mauritanien le Réseau pour la citoyenneté (RPC) favoriseront :

  • la structuration et le renforcement des capacités de 55 organisations de la société civile dans huit communes de l’Adrar. Ces organisations en majorité féminines sont composées essentiellement de coopératives agricoles et de commerce.
  • le soutien de 20 microprojets pour une enveloppe globale de 40 millions de MRO en concertation avec les autorités locales.
  • des formations à la maîtrise d’œuvre de projet pour les OSC bénéficiant d’un financement dans le cadre du projet.
  • La formation à l’analyse des problématiques régionales et au plaidoyer dans le cadre d’une participation aux cadres locaux de concertation avec les autorités publiques.
  • La mise en place d’une maison de la société civile motrice de l’action des OSC de la région.
  • L’élaboration de façon participative d’une stratégie durable d’appui à la société civile.

Ces actions devront permettre aux 55 OSC de mieux contribuer à lutter contre la pauvreté et les inégalités dans l’Adrar, au service de 25000 personnes.

Retour