Accueil » Projets » Intégration des initiatives de la Société Civile rurale et urbaine aux politiques locales et au dialogue national
Colibri

Intégration des initiatives de la Société Civile rurale et urbaine aux politiques locales et au dialogue national

Date de début Date de fin Budget Financement
01/02/2014 31/01/2017 1 333 419,02 € € AFD, Fondation de France, UE

Partenaires

Partenaire(s) Nord : ID (Initiatives Développement)

Partenaire(s) Sud : Adéma

Projet

Depuis une vingtaine d’années, les organisations de la société civile locale se sont multipliées en Haïti, en particulier dans les zones défavorisées, qu’elles soient rurales ou urbaines. Elles tentent de fournir des réponses aux différentes problématiques auxquelles sont confrontées les communautés dont elles sont issues, souvent en l’absence de politiques publiques adaptées et d’actions des pouvoirs publics. Dans un contexte où les premiers efforts de décentralisation sont en cours au niveau de l’Etat, le projet Colibri appuie la concertation entre les organisations de la société civile et les autorités locales, autour des enjeux territoriaux. Les activités du projet s’articulent autour de trois volets d’actions : le renforcement des acteurs locaux et de leur concertation, la mise en place de fonds d’initiatives pour impliquer et responsabiliser les organisations dans des actions de développement, et l’appui aux acteurs dans la participation au débat public.

Il est mené en partenariat par le Gret, ID et Adéma.

Le Gret et ID sont deux ONG de développement françaises implantées en Haïti depuis 1994. Leurs projets se concentrent respectivement dans l’Ouest et le Nord-Ouest du pays. Le Gret travaille depuis 20 ans à l’amélioration des conditions de vie des services urbains dans les quartiers précaires de Port-au-Prince, en partenariat avec les institutions et services publics. ID appuie les politiques de développement local du Nord-Ouest. Adema est une association locale à but non lucratif créée en Haïti en 2005, qui travaille pour contribuer au développement du bas Nord-Ouest d’Haïti en y accompagnant les collectivités territoriales, les services déconcentrés de l’État et les organisations de la société civile.

Retour