Accueil » Projets » Développement du label qualité Böra Maalé Fanyi en Guinée

Développement du label qualité Böra Maalé Fanyi en Guinée

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/04/2015 31/01/2017 49592 € AFD, CFSI, EU, Fondation de France

Partenaires

Partenaire(s) Sud : Maison Guinéenne de l'Entrepreneur (MGE)

Projet

En Basse Guinée, l’idée d’une labellisation est apparue comme un moyen efficace de valorisation et de protection du riz de mangrove étuvé (produit transformé), de structuration de la filière et d’aide à la réduction de la pauvreté. La création d’une marque collective sur le riz Böra Maalé est une première étape pour tester un dispositif interprofessionnel. Elle ne nécessite pas de contrôle externe (dispositif d’autocontrôle par le détenteur de la marque), mais doit permettre de créer une synergie entre diverses interventions et acteurs, autour d’une approche territoriale de valorisation des produits transformés locaux.

Le projet s’appuie sur les résultats et enseignements d’un premier projet pilote de mise en place d’une marque collective pour le riz de mangrove en Basse Guinée (2014-15). Il vise à renforcer le Réseau Böra Maalé (organisation interprofessionnelle créée en octobre 2014 et agréée officiellement) pour développer les ventes et la notoriété de la marque collective du riz de mangrove, dénommée Böra Maalé Fanyi, et favoriser une prise en compte de telles démarches dans les politiques publiques de promotion des produits locaux en Guinée.

Afin d’impulser le changement d’échelle voulu (i.e. le développement et la pérennisation de la marque mais aussi d’un marché plus large de riz de mangrove de qualité supérieure, l’autonomie de la dynamique enclenchée et l’évolution des politiques publiques d’appui à la filière), la stratégie proposée repose sur les axes suivants :

  • Le renforcement des capacités techniques et financières d’une entité économique durable 
  • Une démarche qualité efficace et le développement des ventes
  • Le renforcement des synergies d’actions entre les acteurs de l’amont et de l’aval 
  • L’étude des conditions de réussite : essor de la marque collective en Guinée, perspectives d’évolution du marché et promotion d’un riz de qualité supérieure
  • Le développement d’actions de plaidoyer pour une meilleure prise en compte de démarches qualité basée sur une concertation mulit-acteurs, de promotion de filières locales dans les politiques publiques
  • La sécurisation de fonds: Des financements complémentaires et de plus grande ampleur sont nécessaires pour continuer à accompagner cette démarche pilote en Guinée et garantir sa réussite.

 

Retour