Accueil » Projets » Etude sur la gestion des excrétas dans les quartiers défavorisés de Port-au-Prince (Haïti)
Etude Oxfam

Etude sur la gestion des excrétas dans les quartiers défavorisés de Port-au-Prince (Haïti)

Etude

Date de début Date de fin Budget Financement
01/11/2015 30/04/2016 20350 € Oxfam Grande-Bretagne

Projet

La moitié des habitants de Port-au-Prince vivent dans des quartiers où les services d’assainissement sont soit inexistants soit défaillants. Cette situation est à l’origine des crises répétées de choléra, et du nombre important de maladies à contamination féco-orales.

C’est dans ce contexte que le Gret a réalisé, pour le compte de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement, un état des lieux de la gestion des excrétas, avec l’objectif de contribuer à l’élaboration d’une stratégie pour l’assainissement des quartiers précaires.

A partir des données recueillies dans une dizaine de quartiers de Port-au-Prince et du Cap Haïtien, et en s’appuyant sur les expériences pilotes réalisées par diverses ONG depuis 6 ans, l’étude a mis en évidence le faible taux d’équipement dans les quartiers situés en bord de mer et dans les mornes, notamment dans les zones urbanisée après 2010, ainsi qu’une faible qualité des équipements. La pratique de la vidange est marginale et non encadrée, et le traitement des boues est inexistant. Parmi les recommandations, le Gret propose de conduire un plaidoyer vigoureux pour améliorer l’accès à l’eau dans les quartiers, de moins en moins desservis depuis 2010, situation bloquante pour l’investissement des ménages dans l’assainissement.

Retour