Accueil » Projets » Mise en place de mécanismes de dévéloppement de l’accès à l’eau et à l’assainissement en zones rurales – phase 2 (Madagascar)
Méddea II

Mise en place de mécanismes de dévéloppement de l’accès à l’eau et à l’assainissement en zones rurales – phase 2 (Madagascar)

Date de début Date de fin Budget Financement
01/07/2013 30/06/2016 3546360 € Fonds Suez Environnement Initiatives, Union européenne ( UE )

Partenaires

Projet

Restitution du PCDEA de Mahambo

Selon le Joint Monitoring Programme (JMP), en 2008 41 % des malgaches avaient accès à l’eau potable et 11 % d’entre eux accès à un assainissement amélioré. Ces chiffres situent le pays parmi les pays africains les moins bien placés pour atteindre la cible 7.c des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD). Par ailleurs l’évolution de ces chiffres est lente à l’échelle nationale et, dans les conditions actuelles ne permettra pas l’atteinte des objectifs fixés en 2015…

Ce programme constitue un prolongement et un début de mise à échelle du programme Méddea que le Gret avait mené à Madagascar de janvier 2008 à février 2013.

Il a pour objectifs globaux de contribuer à améliorer la santé des ménages et de contribuer à l’amélioration de leur qualité de vie.

Son objectif spécifique est d’améliorer de manière durable l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des populations rurales et périurbaines.

Il doit permettre à 80 000 personnes en milieu rural d’avoir un accès durable à une source d’eau améliorée, environ une augmentation 25 % du taux d’accès à l’eau potable dans les communes cibles. La durabilité de l’accès sera garantie par la professionnalisation des gestionnaires de service et par la mise en place de relations contractuelles entre eux et les maîtres d’ouvrage.

30 000 personnes en milieu rural auront par ailleurs un accès durable à un meilleur système d’assainissement. La prise en compte de l’ensemble de la filière (recueil, évacuation et traitement des eaux usées et excrétas) rendra le service plus pérenne.

 

Retour