Accueil » Projets » La téléphonie mobile au service de la santé maternelle et infantile dans la province du Gourma
MobiSan

La téléphonie mobile au service de la santé maternelle et infantile dans la province du Gourma

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
03/02/2015 30/06/2018 1054411 € Agence française de développement (AFD)

Partenaires

Partenaire(s) Nord : Djantoli

Partenaire(s) Sud : ABF Fandima, APAC

Projet

Depuis janvier 2015, le Gret met en œuvre le projet MobiSan en partenariat avec Djantoli et deux associations Burkinabè Apac et ABF Fandima. Ce projet vise à améliorer le recours aux bonnes pratiques sanitaires et nutritionnelles et aux services de santé materno-infantile par les populations de la province de Gourma, à travers trois services novateurs basés sur des dispositifs numériques et sur la téléphonie mobile, pour améliorer l’efficacité, l’efficience et l’équité des missions de santé communautaires.

Le service Djantoli : ce service consiste en un suivi à domicile régulier d’enfants de moins de 5 ans par des agents de santé, la collecte des données sanitaires simples des enfants visités, leur transmission au centre de santé, le suivi médical à distance par le personnel soignant du centre et la convocation des enfants en cas d’alerte. Djantoli s’appuie sur des technologies mobiles pour la collecte et la transmission des données sanitaires des enfants aux centres de santé. Djantoli combine ce service à une assurance santé et des causeries éducatives mensuelles. A fin juin 2017, ce service a bénéficié à 1332 abonnés dont 698 enfants de moins de 5 ans depuis son démarrage en décembre 2015 .

Le service AlloLaafia : Ce service consiste en la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation par téléphone mobile (SMS) auprès d’abonnés femmes, hommes et parents du district sanitaire de Fada et Diabo sur trois thématiques de santé : (i) l’alimentation et la santé de l’enfant de moins de deux ans et de sa mère, (ii) le suivi de la grossesse, (iii) la planification familiale. Les campagnes sur l’alimentation et la santé de l’enfant de moins de deux ans et de sa mère ont démarré début juin 2016 et comportent 217 messages SMS différents accompagnant l’enfant et ses parents jusqu’à ses deux ans. Les campagnes sur le suivi de grossesse et la planification familiale ont démarré en janvier 2017 et comportent respectivement 88 et 72 messages. A fin juin 2017, AlloLaafia enregistre près de 12000 abonnements.

Témoignage de Tamara, mère abonnée d’AlloLaafia

Dans les messages, il y a des choses que l’on connaissait déjà, d’autres que l’on apprend et des conseils pratiques qui sont très utiles. Comme conseillé, je n’ai pas donné d’eau à ma fille avant ses 6 mois alors que je l’ai fait pour mes autres enfants et ils tombaient souvent malades. Ma fille, elle, n’est jamais tombée malade jusqu’à présent. Mon mari est également abonné à AlloLaafia. Je transmets certains messages à ma voisine qui a un enfant de 3 mois.

Ce service d’information via mobile est complété par la diffusion Bluetooth de contenus multimédias (3 sketches et 3 chansons). Écoutez la chanson sur la planification familiale.

Le service PCIMA-électronique : Mise en place en décembre 2016, la PCIMA-électronique (Prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë)  permet l’échange de données entre les Agents de santé à base communautaire (ASBC) et les centre de santé lors des activités de dépistage de cas de malnutrition aiguë et dans le suivi de ces patients malnutris. Depuis leur téléphone portable les ASBC référent les enfants malnutris aigus au centre de santé de référence où leur fiche thérapeutique est renseignée numériquement avec un système de relance et d’alertes en cas d’absence au rendez vous. A fin juin 2017, environ 240 enfants sont ainsi suivis.

Le cadre de concertation TIC & Santé : Le projet inclut également un volet de plaidoyer auprès des autorités sanitaires et des partenaires techniques et financiers pour une meilleure intégration des TIC dans les politiques de santé.

Le projet MobiSan est financé par l’Agence française de développement pour une durée de trois ans, dans le cadre de la Facilité d’innovation sectorielle des ONG sur TIC et santé maternelle et infantile. Le service AlloLaafia est cofinancé par la Fondation Bel.

  • Visualiser la présentation du projet sur Prezi (Avril 2015)

 

Retour