Accueil » Projets » Options politiques pour des filières laitières compétitives et durables dans la zone UEMOA
Projet Politiques Laitières

Options politiques pour des filières laitières compétitives et durables dans la zone UEMOA

Date de début Date de fin Budget Financement
24/05/2005 23/05/2008 4269 € CORAF, Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Nord : Cirad

Partenaire(s) Sud : Bame (Sénégal), Cirdes (Burkina-Faso), IER (Mali), Isra (Sénégal), Kakara (Niger)

Projet

Le projet « Intégration régionale, accès aux marchés et diversification de l’agriculture dans la zone UEMOA : Options politiques pour des filières laitières compétitives et durables » a pour objectif d’encourager les recherches et les échanges sur les politiques laitières et de renforcer les collaborations régionales. Il vise à contribuer à l’émergence de plans nationaux de développement laitiers, de réglementations sur les produits et de politiques commerciales cohérentes. Pour cela, le projet s’est fixé les objectifs spécifiques i) la production de connaissances scientifiques régionales sur les filières laitières ; ii) le renforcement de la concertation nationale et régionale pour l’élaboration de politiques publiques dans le secteur laitier ; iii) la contribution à la formation de ressources humaines impliquées dans l’élaboration de politiques laitières et dans les recherches scientifiques sur le secteur laitier.Il est coordonné par l’Isra-Bame en partenariat avec l’IER/Mali, le Cirdes/Burkina-Faso, Kakara/Niger et le Gret/Sénégal. Le projet s’appuie également sur les partenaires régionaux et internationaux UEMOA, Cedeao, Cirad et ILRI. Le Gret est chargé plus particulièrement d’encadrer des analyses de marchés au Sénégal, les réflexions sur la gestion de la qualité des produits et réglementations et les interprofessions. Ce projet s’inscrit plus globalement dans le cadre du réseau scientifique Repol (Réseau régional de recherches sur les politiques laitières) a été mis en place par le Bame (Bureau d’analyses macro-économiques) de l’Isra (institut sénégalais de recherches agricoles).

Retour