Accueil » Projets » Programme d’Appui aux Initiatives des Communes pour l’Hydraulique et l’Assainissement en Mauritanie
Aicha Mauritanie phase 3

Programme d’Appui aux Initiatives des Communes pour l’Hydraulique et l’Assainissement en Mauritanie

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
14/03/2016 19/10/2019 1500000 € Association EGMA, SEDIF, Ville de Paris

Partenaires

Partenaire(s) Sud : Commune de Rosso, Communes de Dar El Barka, Tekane, Ndiago, Tiguent, Jidrel Mohguen, Direction de l’hydraulique (Mauritanie), Office National mauritanien des Services d’Eau en milieu Rural (Onser)

Projet

Le programme Aicha a pour objectif d’améliorer durablement l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans plusieurs communes du Sud de la Mauritanie au travers des démarches de professionnalisation de la gestion des services et de responsabilisation des acteurs communaux.

Les deux premières phases du programme Aicha (2010-2011 puis 2012-2015) ont permis de développer des approches en matière de planification communale, de gestion professionnelle des services et de suivi des services de l’eau et de l’assainissement. Fort de ces avancées, une troisième phase a été jugée nécessaire afin de diffuser les enseignements dans d’autres communes de la Région et d’accompagner le développement d’un environnement favorable à l’amélioration continue des performances des opérateurs.

L’approche retenue pour cette troisième phase s’articule donc autour de deux grands axes stratégiques qui seront développés en parallèle :

  • Promotion et accompagnement de la maîtrise d’ouvrage communale
  • Professionnalisation des gestionnaires des services

Pour ce faire le projet se propose d’atteindre les résultats suivants

  1. Les compétences des acteurs de l’eau et l’assainissement sont renforcées
  2. 23 500 personnes ont un meilleur accès à l’eau potable et 400 élèves disposent de meilleures conditions sanitaires à travers la réalisation d’infrastructures d’eau et d’assainissement dans les communes ciblées
  3. Des dispositifs adaptés de gestion et de suivi des services sont mis en place
  4. Les enseignements du programme sont capitalisés et valorisés auprès des acteurs du secteur eau potable et assainissement
Retour