Accueil » Projets » PAFPD-GL – Projet d’appui aux associations oeuvrant en faveur des populations discriminées dans la région des Grands Lacs
PAFPD-GL

PAFPD-GL – Projet d’appui aux associations oeuvrant en faveur des populations discriminées dans la région des Grands Lacs

Date de début Date de fin Budget Financement
01/01/2012 31/12/2015 734475 € Union européenne ( UE ), Ville de Paris

Projet

L’objectif global est de développer une culture de respect des droits de la personne par l’appui aux organisations de la société civile dans les pays des Grands Lacs. L’objectif spécifique est de renforcer les associations de défense des droits des minorités sexuelles afin de sensibiliser les composantes de la société civile organisée  au respect des minorités et à la non-discrimination fondée sur l’orientation sexuelle comme droit fondamental de la personne.

Ce projet qui a démarré le 1er janvier 2012 avec des associations de la sous-région (Burundi, Rwanda et Kivu), vise à alerter sur l’ampleur et l’impact des discriminations à l’égard des minorités sexuelles, dans des pays de la région des Grands Lacs. Bien souvent stigmatisées au sein même de la société civile, ces associations sont renforcées afin de mettre en œuvre leurs activités de défense et de reconnaissance des minorités sexuelles. Par-delà la reconnaissance du droit à l’orientation sexuelle, c’est aussi le droit aux soins pour tous qui est posé. Le PAFPD-GL en renforçant des associations engagées contre les discriminations des minorités sexuelles leur permet de mener des activités de prévention contre le Sida et d’accompagnement des personnes vivant avec les VIH, en sensibilisant des relais comme une source de conseils, d’écoute et de solidarité active.

Le volet de sensibilisation aux droits a permis de renforcer des pairs éducateurs et des points focaux auprès de leaders de la communauté LGBTI afin qu’ils puissent jouer un rôle après de leurs pairs d’écoute, de sensibilisation aux droits et de veille en cas de discriminations. Ceci a permis de renforcer et de structurer la vie associative de 19 associations de la société civile locales de la région engagées dans la défense des minorités sexuelles.

Retour