Accueil » Projets » Résilience des populations pauvres et très pauvres et sécurité alimentaire dans le Mouhoun
REPAM

Résilience des populations pauvres et très pauvres et sécurité alimentaire dans le Mouhoun

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
26/11/2013 15/11/2017 2121264 € Comité Français de Solidarité Internationale ( CFSI ), Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Nord : Cirad

Projet

Au Burkina Faso, cette dernière décennie a particulièrement été marquée par des crises récurrentes, dont les principales ont été celles liées aux inondations de 2007, à la flambée des prix des denrées alimentaires en 2008 et à une alternance de sécheresses et d’inondations depuis 2009.  Aux facteurs conjoncturels s’ajoutent les causes structurelles à l’origine d’une forte vulnérabilité des populations et de taux de malnutrition chronique et aiguë élevés. La récurrence des crises récentes a instauré une situation d’insécurité alimentaire chronique et fragilisé les moyens d’existence d’une fraction importante des ménages.

L’objectif global de l’action est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle par le renforcement de la résilience des populations dans la Boucle du Mouhoun, une des régions les plus touchées par la crise de 2012. Son objectif spécifique est d’accroître les capacités de résilience des ménages pauvres et très pauvres de la boucle du Mouhoun à travers la reconstitution de leurs capacités productives, le renforcement de leurs moyens d’existence et l’amélioration de leurs pratiques nutritionnelles.

Activités pour atteindre le résultat 1 : Les capacités de production des ménages pauvres à très pauvres sont reconstituées par la relance des activités et la reconstitution du capital productif

A1.1 : Réalisation d’un diagnostic agro-socio-économique dans les deux zones d’intervention

A1.2. Approvisionnement en intrants et en équipements agricoles et financement adapté aux besoins des plus vulnérables

A1.3. Reconstitution du capital en bétail (volailles, petits ruminants, porcins)

A1.4. Relance des activités économiques non agricoles par les activités de transformation

Activités pour atteindre le résultat 2 : Les moyens d’existence des ménages sont renforcés par l’amélioration et diversification de leurs productions et de leurs activités

A.2.1 : Appui à l’adoption de techniques et systèmes de cultures améliorés (agroécologie, agroforesterie, etc.) pour l’augmentation des rendements en céréales, niébé et sésame et l’amélioration de leur commercialisation

A.2.2 : Diversification agricole par la réalisation d’activités nouvelles : petit élevage, maraîchage et agroforesterie

A.2.3 : Valorisation des produits forestiers non ligneux (PFNL) et appui aux petites activités de transformation

Activités pour atteindre le résultat 3 : Les connaissances et pratiques nutritionnelles des ménages sont améliorées par la sensibilisation et la mise à disposition des aliments fortifiés

A3.1. Sensibilisation des ménages aux bonnes pratiques alimentaires, en particulier sur l’alimentation des groupes vulnérables

A3.2. Promotion de la consommation d’aliments riches en micronutriments et en protéines

A3.3. Développement de l’offre et promotion des produits fortifiés destinés aux jeunes enfants dans la Boucle du Mouhoun

Retour