Accueil » Publications » Adequação ambiental e políticas públicas para a agricultura familiar no Alto Xingu
Etude/Document de travail

Adequação ambiental e políticas públicas para a agricultura familiar no Alto Xingu

Auteur(s) : Celma Oliveira, Clarismar Pinto, Márcio Marques, Raimundo Santana, Reinaldo Barcelos, Phillippe Sabllayrolles (GRET), coord.
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
São Felix do Xingu (Parà) Associaçao para o desenvolvimento da agricultura familiar do Alto Xingu-Adafax 2013
électronique - 90 p.
Langu(e)s : Portugais
Télécharger la publication :
Résumé

L’Association pour le développement de l’agriculture familiale du Haut Xingu (ADAFAX), avec l’appui méthodologique du Gret, teste depuis 2006 des systèmes de production alternatifs pour la paysannerie locale (Amazonie brésilienne, dans le sud de l’Etat du Pará, région centrée sur São Félix do Xingu). Ce travail de longue haleine a permis l’élaboration de modèles techniques et économiques à même de récupérer les passifs environnementaux au sens de la législation environnementale récente (nouveau Code forestier).

Cette publication présente les résultats techniques et économiques de ces modèles, notamment la mise en place de systèmes agroforestiers, avec ou sans cacao, la mécanisation et la gestion collective des tracteurs, la vente directe de pulpe de fruits. Avec l’appui de l’IMAZON, l’ADAFAX a ensuite estimé la surface de passifs à récupérer pour la paysannerie dans le municipe de São Félix do Xingu, soit environ 40.000 ha pour 6.900 exploitations. Elle a élaboré un modèle technique et économique de récupération, suffisamment rémunérateur pour les paysans, et cohérent avec la législation environnementale. L’ADAFAX a chiffré les nécessités en crédit (environ 80 millions d’Euros) et estimé l’offre d’assistance technique correspondante (doublement du nombre des techniciens dans le municipe, soit 30 postes supplémentaires) : ces chiffres montrent qu’il est possible de réaliser la récupération environnementale des exploitations paysannes dans le cadre des politiques existantes (le volume de crédit correspond à 3 années des programmes existants, et l’assistance technique se paie par un pourcentage des crédits distribués).


Retour