Accueil » Publications » Etude de capitalisation des initiatives et mécanismes en matière de transferts de fonds au Mali, 25 mars 2010 – Rapport final
Rapport

Etude de capitalisation des initiatives et mécanismes en matière de transferts de fonds au Mali, 25 mars 2010 – Rapport final

Auteur(s) : Ponsot, Frédéric; Obegi, Bruno
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Cigem; Commission européenne; Ministère des Maliens de l'Extérieur et de l'Intégration africaine 2010/03
électronique - 108 p.
Langu(e)s : Français
Télécharger la publication :
  • Publication à télécharger : 09350
Résumé
La présente étude présente les initiatives privées et publiques de mécanismes de valorisation des efforts d'épargne des migrants en faveur de leurs familles et ayant un impact sur le développement aux niveaux local et national. Elle présuppose qu'un marché ouvert à la concurrence favorise la compétition sur les coûts ainsi que sur l'innovation technologique et la qualité du service tandis que l'impact sur le développement provient de surcroit d'un rôle plus complet joué par les intermédiaires financiers dans la couverture de l'ensemble des besoins financiers des migrants et de leurs familles (des transferts à des services d'épargne, de crédit et d'assurance) et de leur bonne articulation à des PPP pour faire levier sur les ressources privées des migrants. La formalisation des flux est ainsi un élément clé pour l'élaboration de politiques favorables au développement. Trois angles d'éclairages sont apportés pour mettre en lumière (i) l'impact des transferts sur les familles, les comportements et préférences des migrants en matière de produits et services financiers (niveau micro), (ii) les jeux des acteurs fournissant ces produits et services ou des appuis non financiers, les canaux utilisés, l'infrastructure de paiement (niveau méso) et enfin (iii) les dynamiques des flux et leurs poids dans les agrégats nationaux, les politiques publiques et le cadre réglementaire (niveau macro). A cette grille d'analyse est adjointe des éléments de problématisation dans le contexte malien des modalités de baisse des coûts et d'une meilleure mobilisation des transferts des migrants en faveur du développement pour les décideurs publics, les acteurs privés et les PTF. Pour ces trois niveaux, l'étude permet d'établir un ensemble de constats et de dégager les enjeux qui ont servi de base pour la formulation des recommandations d'ordre général et celles dont la mise en oeuvre pourrait être facilitée par le CIGEM eu égard à la problématique précédemment rappelée.

Retour