Accueil » Publications » Le potentiel de la production forestière paysanne en Amazonie brésilienne
Article de périodique

Le potentiel de la production forestière paysanne en Amazonie brésilienne

Auteur(s) : Philippe Sablayrolles (Gret), Hildemberg Cruz (IBAMA, SUPES, IBAMA/ PA), Marcelo Santos Melo (SFB), Isabel Garcia Drigo (Universidad Sao Paulo, NESA/ USP), Plínio Sist (Cirad)
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Gret 2013
électronique, Imprimé - p. 51-62
Langu(e)s : Français, Anglais, Portugais
Lire en ligne : http://bft.revuesonline.com/article.jsp?articleId=18364
Résumé

Dans l’État du Pará, 60 % des forêts destinées à l’aménagement sont des forêts paysannes. Les concessions forestières d’entreprise ne pourront fournir au mieux que la moitié de la consommation actuelle. À quelques exceptions près, les communautés traditionnelles et les familles paysannes n’ont ni l’expérience technique ni la capacité économique pour
conduire l’exploitation commerciale des bois : l’aménagement est réalisé par le biais d’accords avec une entreprise, selon différentes modalités. Dans ce contexte, les contrats entre communautés et entreprise sont de nature très variée et aboutissent au contrôle total par les entreprises privées de toutes les opérations, du plan d’aménagement à l’exploitation. Les politiques publiques et la législation forestière cherchent aujourd’hui à améliorer les capacités des communautés locales à défendre leurs intérêts dans le cadre de tels partenariats. Cette étude analyse le cadre financier de l’entreprise par rapport à l’organisation paysanne pour son exécution, et les éléments clés qui permettent un meilleur contrôle : les inventaires préexploitation, la diversification de la production de bois d’oeuvre et de produits forestiers non ligneux, la  commercialisation, le suivi et le contrôle des opérations d’exploitation. Il est proposé des pistes de politiques publiques qui doivent aider à la diffusion de l’aménagement paysan dans différentes contextes fonciers : unités de conservation et forêts de production, périmètres de colonisation agricole. L’article discute des modalités d’action et d’implantation d’un service public d’assistance technique et financière au profit des agriculteurs et des communautés. Le potentiel de l’intégration de la gestion forestière au sein des systèmes de production paysans est discuté dans le cadre du débat actuel de réforme du code forestier.


Retour