Accueil » Publications » Les maisons de la presse africaines : quel appui des bailleurs de fonds?
Etude/Document de travail

Les maisons de la presse africaines : quel appui des bailleurs de fonds?

Auteur(s) : Perrin, Anne
Organismes auteurs : ParMa
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Paris Gret 2001/05
électronique - 80 p.
Langu(e)s : Français
Télécharger la publication :
Résumé
Dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, l'ouverture au pluralisme, au début des années 90 a entraîné de profonds bouleversements pour le journalisme. Sont apparus de nombreux médias privés, concurrents de médias publics jusqu'alors seuls en lice. Dans le même temps, de nouveaux journalistes plus ou moins formés, ont fait leur apparition. Outre la mise en place de systèmes de régulation de la profession, l'offre de cadres de rencontre, de formation et de documentation est devenue indispensable. C'est dans ce contexte que sont apparues les maisons de la presse, avant tout lieux de rencontre pour les journalistes en quête d'un nouveau cadre neutre, indépendant des pouvoirs et autonome. Structurées différemment d'un pays à l'autre, elles poursuivent cependant un objectif commun : participer au développement d'un journalisme professionnel et à la défense de la liberté de la presse. Cette étude réalisée par le Gret pour le réseau ParMA analyse les activités mises en place dans trois maisons de la presse africaines (au Burundi, au Mali, et au Togo) et leur impact sur les entreprises de presse et sur le secteur médiatique dans son ensemble. Elle analyse également la nature des appuis apportés par les bailleurs de fonds afin d'en tirer les enseignements qui pourront alimenter leur réflexion sur leurs politiques et leurs pratiques d'appui aux maisons de la presse africaines.nr

Retour