Accueil » Publications » L’espace public au cœur de la reconstruction : l’exemple de Martissant à Port-au-Prince, Haïti
Article de périodique

L’espace public au cœur de la reconstruction : l’exemple de Martissant à Port-au-Prince, Haïti

Auteur(s) : Lucie Couet and Estelle Grandidier
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
2014
électronique
Langu(e)s : Français
Note : special issue 9
Lire en ligne : http://factsreports.revues.org/2828
Résumé

Dans un quartier construit anarchiquement à Port-au-Prince, théâtre de violences graves dans les années 2000 et partiellement détruit par le séisme du 12 janvier 2010, une ONG française, le Gret, et une fondation haïtienne, Fokal, ont joint leurs efforts depuis 2007 pour améliorer le quartier. Les activités de ces acteurs se basent principalement sur des interventions sur l’espace public et le bien commun, en particulier l’eau et l’environnement. La gestion communautaire des ressources naturelles occupe une place prépondérante dans la démarche de ces acteurs. Par ailleurs, pour assurer la durabilité des actions mais aussi renforcer l’Etat de droit, ces deux intervenants agissent systématiquement de concert avec les services publics afin de renforcer leurs capacités et d’étendre leur territoire d’intervention. Ce rôle d’interface s’articule autour des activités d’amélioration de l’espace public réalisées dans le cadre du projet.


Retour