Accueil » Publications » L’habitat, un levier de réduction de la pauvreté – Analyse du programme Twize en Mauritanie

L’habitat, un levier de réduction de la pauvreté – Analyse du programme Twize en Mauritanie

Auteur(s) : Virginie Rachmuhl ; Armelle Choplin ; Serge Allou ; Christophe Hennart
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Nogent-sur-Marne Gret 2012/05
électronique, Imprimé - 143 p.
Télécharger la publication :
Résumé

En Mauritanie, la croissance urbaine a été spectaculaire depuis l’Indépendance. La population de la capitale, Nouakchott, est passée en soixante ans de 500 à près d’un million d’habitants. Cette croissance s’est accompagnée du développement rapide de quartiers précaires et sous-équipés.

Dans ce contexte, de 1998 à 2008, le gouvernement mauritanien a confié au Gret la mise en œuvre d’un programme de développement social urbain, le programme Twize. L’objectif était de lutter contre la pauvreté et d’accompagner la structuration de ces quartiers en promouvant un dispositif d’accès à l’habitat en dur.

Démarré à petite échelle dans un quartier périphérique de Nouakchott le programme a été élargi à d’autres quartiers de la capitale et de la seconde ville du pays, Nouadhibou.

En dix ans, 5 900 modules habitat ont été construits, plus de 30 000 microcrédits ont été délivrés, 1 200 professionnels ont été formés dans le secteur du bâtiment et plusieurs autres secteurs, 95 projets sociaux ont été réalisés.

Trois ans après son achèvement, il nous a semblé indispensable d’en tirer les enseignements. C’est l’objet de ce travail de capitalisation.

 


Retour