Accueil » Publications » La politique nationale de sécurisation foncière en milieu rural au Burkina Faso : une capitalisation d’expérience
Etude/Document de travail

La politique nationale de sécurisation foncière en milieu rural au Burkina Faso : une capitalisation d’expérience

Auteur(s) : rédaction : Daniel Thieba, coordination : Amel Benkahla (Gret)
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Gret, CNCR 2015/07
électronique - 30 p.
Télécharger la publication :
Résumé

Au Burkina Faso, le gouvernement a entrepris l’élaboration d’une politique nationale de sécurisation foncière. Le processus d’élaboration devait être « participatif » et assurer un large débat au sein des différents groupes d’acteurs concernés. Prévu pour durer 8 mois, il s’est étalé de décembre 2004 à octobre 2007, soit près de trois ans. Il a été conduit sous la responsabilité politique du CNSFMR (Comité national de sécurisation foncière en milieu rural) et a été marqué par des coups d’arrêts et des accélérations, du fait des à-coups de la pression politique et des contraintes de financement.
Il s’est déroulé selon les étapes successives suivantes : (i) un bilan d’experts (effectué par une équipe) établissant les premières orientations, (ii) l’organisation de concertations par types d’acteurs, l’identification des controverses et la formulation de l’avant-projet du document de Politique, (iii) la confrontation et le rapprochement des positions à travers la tenue d’ateliers régionaux et d’un forum national.
Cette étude revient sur le processus d’élaboration et de mise en oeuvre de cette PNSF, et en analyse les avancées et les limites, notamment en terme de participation de la société civile.


Retour