Accueil » Publications » To what extent does non profit private micro health insurance help improve public health care? Reflections from Gret’s micro health insurance project in Cambodia
Article de périodique

To what extent does non profit private micro health insurance help improve public health care? Reflections from Gret’s micro health insurance project in Cambodia

Auteur(s) : Duffau, Aurore; Diaz Pedregal, Virginie
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
2009
électronique
Langu(e)s : Anglais
Télécharger la publication :
  • Publication à télécharger : 09168
    (pdf - 646.72 Kb)
Résumé
À partir du projet de micro-assurance santé SKY développé depuis 10 ans par le Gret au Cambodge, cet article propose une réflexion sur l'éventuelle contribution d'une offre privée de micro-assurance santé à l'amélioration d'une offre de soins publique. Le Cambodge présente une situation médicale particulièrement intéressante à étudier, dans la mesure où la population multiplie les recours (automédication, appel à des praticiens privés, tradi-thérapeuthes, médecins de structures publiques.), conduisant à des coûts élevés et une prise en charge de qualité médiocre. Sur la base des données internes du projet SKY et de quatre études qualitatives menées entre 2007 et 2008 dans les zones d'intervention du projet, nous montrons que le projet SKY, mené en accord avec les autorités khmères du pays, a permis une augmentation des recours aux soins publics, une amélioration de la qualité perçue de l'offre de soins et une meilleure capacité d'anticipation financière pour les structures de soins comme pour les assurés. Néanmoins, les limites et les obstacles d'un tel dispositif sont nombreux, puisque les habitudes d'auto-médication de la part des assurés perdurent, l'attitude des soignants mal rémunérés ne favorise pas une médication rationnelle et l'orientation ministérielle en matière de financement de l'offre de soins n'est pas toujours en accord avec les objectifs du projet. Il s'avère au final que les synergies entre offre privée de micro-assurance santé et offre de soins publiques seront d'autant plus effectives que l'assurance représentera une part importante des revenus des structures de soins, c'est-à-dire que sa base d'adhésion sera large. En ligne sur le site de Field ACTions Science Reports : http://factsreports.revues.org/index360.html

Retour