Find: le fonds de dotation du Gret dédié à l’innovation pour le développement.

Find soutient des projets innovants à fort impact social et économique pour les populations vulnérables. Depuis sa création en 2011, il a accompagné une vingtaine de projets, dont la moitié en partenariat avec des entreprises et des fondations.

En six ans, près de 150 000 personnes ont déjà pu bénéficier de ce dispositif. Le fonds de dotation a notamment appuyé l’émergence d’entreprises sociales dans le domaine de la nutrition et de l’assainissement, le développement des nouvelles filières vertes et la recherche de solutions locales d’adaptation au changement climatique.

Découvrir l’ensemble des projets soutenus par Find et des partenaires.

Vous représentez une fondation/une entreprise et vous souhaitez vous associer à un projet de solidarité internationale ?

Find vous propose de vous engager à ses côtés dans une démarche de développement durable, en apportant un soutien financier à des initiatives innovantes, professionnelles et porteuses de sens.

D’autres formes de collaboration sont également possibles, comme le mécénat de compétences ou la mobilisation de vos clients et collaborateurs.

Pourquoi s’engager avec Find ?

  • Pour participer à un projet innovant, en lien avec les valeurs et les engagements sociétaux de votre entreprise.
  • Pour contribuer à tester et à consolider des solutions concrètes pour le développement : appui à l’entreprenariat social, recherche-action sur le terrain de techniques adaptées, valorisation des savoir-faire locaux, etc.
  • Pour renforcer la cohésion et l’implication de vos salariés et collaborateurs et vous affirmer en tant qu’entreprise responsable, solidaire, ouverte sur le monde, et soucieuse de l’avenir des générations futures.

 

agir_avec_find

Panorama des projets soutenus par Find et ses partenaires

En finançant des programmes innovants du Gret, Find contribue à trouver des solutions durables pour développement. Depuis 2011, le fonds de dotation a soutenu une vingtaine d’actions, dont la moitié en partenariat avec des entreprises et des fondations.

Améliorer la résilience des paysans birmans au changement climatique en zone sèche

Grâce au partenariat Find-Cartier Charitable Foundation, le Gret propose des techniques agricoles innovantes aux paysans de 75 villages (plus de 2 000 ménages concernés) de la « Dry Zone » pour accroître leur résilience face aux aléas climatiques. L’appropriation de ces techniques permettra aux petits agriculteurs de la région d’exploiter durablement leurs terres, d’assurer l’autosuffisance alimentaire et des revenus décents à leurs familles.

Afin d’étendre l’impact et d’assurer la diffusion des techniques au niveau régional, le Gret travaillera en collaboration avec les services techniques du Ministère de l’Agriculture ainsi qu’avec l’Université d’Agronomie de Yézin, en impliquant les professeurs et les étudiants dans le projet.

“L’eau s’est transformée en or”


L’utilisation de techniques matérielles comme la construction de digues et de brise-vents réduis l’impact des contraintes climatiques sur les sols. [© Gret]

Culture du piment, plante à haute valeur ajoutée et indicatrice du retour de la fertilité sur une parcelle aménagée contre l’érosion pluviale. [© Gret]

Accumulation de sédiments (limons et argiles) favorisé par l’aménagement des parcelles. [© Gret]

La régénération des nappes phréatiques permet la pratique de cultures irriguées à haute valeur ajoutée par irrigation (tomates, maïs doux, pois chiche, ail, oignon, etc.). [© Gret]

Glanage des gousses d’arachide après récolte. Variété locale adaptée aux conditions climatiques difficiles de la Dry Zone. [© Gret]

Depuis 2011, le Gret test et diffuse avec les paysans des techniques pour améliorer la fertilité des sols fortement érodés de la Dry Zone du Myanmar. [© Gret]

Parcelles aménagées en terrasses. On note la culture du piment à droite. [© Gret]

DryZone_Photo8 : Depuis 2011, le Gret test et diffuse avec les paysans des techniques pour améliorer la fertilité des sols fortement érodés de la Dry Zone du Myanmar. [© Gret]

Remise en culture avec du maïs doux et du pois chiche d’une parcelle très fortement dégradée et aménagée par une digue en terre compactée. [© Gret]

La culture de tomate irriguée est très rémunératrice mais demande des sols fertiles et de l’eau en abondance, ce qui est permis grâce aux parcelles aménagées en terrasses. [© Gret]

L’irrigation permet le développement des pratiques maraîchères dans la Dry Zone du Myanmar. [© Gret]

Retenue d’eau pour l’abreuvement du bétail et réserve pour la consommation villageoise en fin de saison sèche. [© Gret]

 

Les femmes, actrices clés de l’accès à l’énergie au Vietnam

Depuis décembre 2014, et grâce à une dotation de Find et de la Cartier Charitable Foundation, le Gret est partenaire de l’ONG indienne Barefoot College qui œuvre en faveur de l’accès à l’électricité en zones isolées à travers la formation des femmes en ingénierie solaire.

L’objectif principal de cette collaboration est d’apporter l’électricité à 226 familles vietnamiennes (plus de 1 000 personnes sont concernées). L’installation et l’entretien des équipements solaires sont assurés par quatre femmes formées durant six mois en Inde. Des « comités solaires villageois » sont structurés au sein de chaque communauté afin de gérer durablement les installations et assurer la transmission des savoir-faire acquis par les femmes. Le Gret teste également des nouvelles activités économiques possibles grâce à l’électrification en proposant des nouveaux services (froid, mouture et moulure) aux populations des six villages vietnamiens.

Mauritanie : lutter contre la précarité énergétique et la déforestation en modernisant l’équipement de cuisson

Depuis 2015, le groupe énergétique et Find, le fonds de dotation du Gret dédié à l’innovation, se sont alliés pour trouver une solution durable de diffusion massive des fourneaux améliorés qui n’existe toujours pas en Mauritanie.

Ce projet vise la distribution de 8 000 fourneaux, qui permettront de diminuer d’au moins 25 % la consommation de charbon de bois des ménages, soit environ 1 650 tonnes de charbon et 8 000 tonnes de CO2 évitées par an, et d’alléger d’autant la part du budget alimentaire dédiée à l’énergie de cuisson

En fin de projet une offre pérenne des fourneaux à charbon améliorés, à un prix accessible pour les populations à bas revenus, sera disponible auprès des 300 000 personnes les plus pauvres qui dépendent de du bois de feu et du charbon pour la cuisson à Nouakchott et Rosso.

  • En savoir plus sur le projet
  • Plus d’informations sur Engie

L’innovation paysanne au service de la sécurité alimentaire au Myanmar et au Cambodge

Depuis 2014, le Gret – soutenu par Find et la Fondation d’entreprise Louis Dreyfus – identifie et teste des techniques d’irrigation et de culture innovantes avec des paysans pauvres du Myanmar et du Cambodge.

Une première phase pilote a montré des résultats encourageants : plus de 1 000 paysans ont été formés sur les pratiques agro-écologiques de maraîchage adaptées ; 422 familles ont eu accès à des nouvelles techniques de petite irrigation développées avec des paysans novateurs (goutte à goutte, pompe à pied, pompe solaire, stockage de l’eau en hauteur, aspersion) ; et 235 paysans ont développé collectivement leur vente de légumes et ainsi amélioré leurs revenus. Une seconde phase, mise en œuvre jusqu’à fin 2017, permettra de consolider les acquis et de continuer à accompagner les petits agriculteurs cambodgiens et birmans vers des techniques agro-écologiques durables et adaptées à leurs besoins.

La méthode d’évaluation participative mise en place par le Gret permet d’analyser l’impact direct des actions entreprises auprès des paysans qui ont participé au projet. C’est le cas par exemple de U Han Aye, un paysan birman qui vit à Ahlae Chaung :

U Han Aye, paysan birman habitant à Ahlae Chaung
U Han Aye, paysan birman habitant à Ahlae Chaung ©Gret

« Cet hiver, j’ai mis en application ce que j’ai appris lors des formations proposées par l’équipe d’agronomes du Gret pour cultiver des calebasses. J’ai utilisé la technique du paillage et des méthodes de fertilisation organique, et remplacé le bambou par un filet en nylon. J’ai investi 74 000 Kyats (55 USD), mais je pourrai m’en servir au moins trois saisons de plus. Nous avons récolté davantage de légumes, pour les besoins de la famille mais aussi pour la vente, ce qui nous a permis d’augmenter nos revenus de 100 000 Kyats (75 USD) ».


Vidéo de sensibilisation Easy water for happy farmers in Myanmar

Lire l’étude de marche Vegetable Value Chain in Delta- Myanmar.
Cette étude réalisée dans le cadre du projet a permis de mieux connaître la filière maraîchage au Myanmar afin d’améliorer les connaissances et l’accès aux marchés des petits paysans du Delta Ayeyarwaddy.

Valorisation d’une plante envahissante en énergie propre et renouvelable

Ce projet a pour finalité la mise en place d’une filière locale de charbon de typha, un combustible propre et renouvelable. Il s’agit d’adapter à la région de Richard Toll au nord du Sénégal l’expérience du projet Typha en Mauritanie (2011-2016).

Transformer le typha, une plante envahissante qui prolifère dans le bassin du fleuve Sénégal, en charbon convertit un fléau environnemental en allié pour le climat et pour le développement économique de la région.

Le projet apportera un bénéfice économique direct à près de 200 personnes et la population des 6 villages aura accès à un charbon propre et renouvelable. Ce projet contribuera également à améliorer l’autonomie énergétique des populations, à réduire la déforestation, et restaurer l’accès aux ressources aquatiques sur les berges du fleuve Sénégal.

Vendeuse de charbon de Typha : un combustible plus propre et économe que le charbon de bois traditionnel
Vendeuse de charbon de Typha : un combustible plus propre et économe que le charbon de bois traditionnel

La formation par apprentissage, un levier d’insertion professionnelle pour les jeunes au Sénégal

Au Sénégal, où 55 % de la population a moins de 20 ans, de nombreux jeunes sortent précocement du système scolaire, sans diplôme ni qualification. En parallèle, l’offre de formation accessible pour ces publics peu ou non scolarisés est faible dans le pays. Comment améliorer l’accès à l’emploi des jeunes Sénégalais éloignés du marché du travail et sans qualification ?

Avec l’appui de Find, le Gret et Enda Graf Sahel ont développée deux nouvelles filières de formation par apprentissage dans des métiers para-agricoles, dans le cadre et en continuité du projet Adeter démarré en 2014 dans les régions de Saint-Louis et Dagana au Sénégal.

Cette nouvelle offre de formation professionnelle contribue à l’insertion professionnelle des jeunes sénégalais mais également au renforcement des artisans et des micro et petites entreprises para-agricoles de filières porteuses en amont et en aval de la production agricole.

En savoir plus sur le projet et ses résultats


Photo prise le 5 avril dernier lors de la visite d’Ousmane Alpha Dia, Directeur de l’apprentissage du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat.

Apprentis à l’œuvre dans l’atelier du maître artisan Lamine Ndiaye, à Richard Toll.

Dans l’atelier de Lamine Ndiaye, les activités d’apprentissage sont liées à la fabrication de machines agricoles.

Grâce au système dual, les apprentis passent 30 % de leur formation en centre de ressources et 70 % en atelier.

Sur l’hydrobase de Saint-Louis, Ndiaga Leye forme les jeunes aux moteurs hors-bord.

Le projet ADETER appuie également des groupements d’intérêt économiques (GIE). Le 26 avril, une tonne de mil a été livrée dans le village de Muit Gandiol au GIE Takku Ligey.

Présentes lors de la livraison, Rokhaya Gueye, présidente de la commission genre et leadership féminin au conseil départemental de Saint-Louis, et Fatou Khol, présidente du GIE Takku Ligey.

Le même jour, 9 autres GIE de la région de Saint-Louis ont chacun reçu 20 sacs de mil. Cette distribution d’intrants permettra aux femmes de développer et de poursuivre leurs activités.

 

Ils nous soutiennent

Depuis 2012, Find a noué des partenariats avec des acteurs privés engagés dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités, permettant de tester ou de consolider des solutions innovantes pour le développement :

 

Fonds SUEZ Initiatives
Partenaire du Gret depuis 2008 et de
Find depuis 2012, le Fonds SUEZ Initiatives se mobilise pour favoriser l’accès des populations défavorisées des pays en développement aux services essentiels. Le Fonds SUEZ Initiatives et Find parient sur l’innovation comme axe de travail afin d’identifier avec les populations concernées des solutions pérennes, efficaces et reproductibles, tout en étant adaptées aux différents contextes.

 

Cartier Charitable Foundation
La Cartier Charitable Foundation s
efforce daméliorer les conditions de vie des plus vulnérables en soutenant des initiatives à fort impact et durables. L’alliance entre la Cartier Charitable Foundation et Find, enclenchée en 2014, a permis de mettre en place des actions contribuant à la sécurité alimentaire, à la conservation et la gestion responsable des ressources naturelles, et au renforcement de la résilience des femmes dans cinq pays. 

 

Engie
L’innovation, la recherche de solutions durables et l’efficacité énergétique s’inscrivent dans les engagements d’Engie. Ainsi, depuis 2015, le groupe énergétique et Find se sont alliés pour trouver une solution durable afin d’améliorer l’accès à l’énergie et lutter contre la déforestation en Mauritanie.

 

 

 

Fondation d’entreprise Louis Dreyfus
L’objectif de la Fondation d’entreprise Louis Dreyfus est de promouvoir des projets qui concourent au développement de l’agriculture durable, à la sécurité et à l’autosuffisance alimentaires, notamment par le biais du soutien direct aux petits producteurs et de l’éducation dans les pays en développement. Depuis 2014, la
Fondation d’entreprise Louis Dreyfus est engagée aux côtés de Find pour accompagner les petits agriculteurs cambodgiens et birmans vers des techniques agro-écologiques durables et adaptées à leurs besoins. 

 

Fondation Sanofi Espoir
La Fondation Sanofi Espoir contribue depuis 2010 à réduire les inégalités en santé auprès des populations les plus démunies, en France comme à l’international. La fondation accompagne Find pour améliorer l’accès aux soins des populations urbaines pauvres au Cambodge, via le renforcement des opérateurs locaux de la protection sociale.

 

 

 

 

 

 

L’innovation pour le développement vous intéresse ?

Contactez Reina Fernandez, chargée des partenariats Find – Fondations & Entreprises

fernandez@gret.org
+33 (0)1 70 91 92 56

Adresse postale:
Campus du Jardin tropical
45 bis avenue de la Belle Gabrielle
94736 Nogent sur Marne cedex