Accueil » Thématiques » Agriculture : filières et politiques agricoles

Promouvoir le développement économique des territoires ruraux implique d’agir contre les inégalités d’accès aux moyens de production et pour un partage équitable des fruits de la croissance. Le Gret appuie la sécurisation foncière des petits producteurs ruraux, la valorisation et la commercialisation des productions agricoles locales, l’accès au marché et la régulation des échanges.

Dans un contexte de forte croissance démographique, notamment en Afrique, et de volatilité des prix sur les marchés internationaux source d’inégalités, les objectifs de sécurité et de souveraineté alimentaire sont indissociables. Cela passe par la réconciliation de l’offre de production agricole locale et la demande alimentaire croissante, notamment des villes. Depuis sa création, le Gret intervient sur le développement rural et les filières agroalimentaires, en recherchant des modèles favorisant la durabilité sociale, économique et environnementale de la petite agriculture familiale. L’approche du Gret se fonde sur une intégration des dimensions foncière, productive (en favorisant des approches agro-écologiques) et commerciale :

  • L’amélioration des méthodes de production agricole et d’élevage, la diversification et l’amélioration de la productivité du travail et des sols.
  • L’appui à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques foncières concertées et décentralisées visant la sécurisation foncière des petits producteurs ruraux.
  • La structuration des filières et l’approvisionnement alimentaire des villes et des marchés nationaux et régionaux, avec un rôle central des petites entreprises de transformation dans cette structuration et l’emploi des femmes et des jeunes.
  • Le renforcement des capacités des organisations de producteurs et des organisations professionnelles et l’appui à la création de cadres interprofessionnels
  • Le renforcement des capacités des acteurs à l’élaboration et au suivi des politiques publiques agricoles et commerciales nationales, régionales et internationale.

  • Quatre conditions d’efficacité des politiques


    Élodie Maître d’Hôtel, Arlène Alpha, Raphaël Beaujeu, Françoise Gérard, Laurent Levard | Cirad | 09/2011 | Perspectives n°12

    La flambée des prix des produits agricoles de 2007/2008, suivie d’une baisse en 2009/2010, puis d’une nouvelle hausse en 2010/2011, a placé la gestion de l’instabilité des prix agricoles au coeur des débats politiques. De nombreux pays en ...


  • Lait : les secteurs locaux menacés par la volatilité des prix


    Broutin, Cécile; Liagre, Laurent | 08/06/08 | 43

    Au Niger comme au Sénégal, consommateurs, producteurs et importateurs se sont adaptés tant bien que mal à la hausse des prix du lait. Mais avec des prix désormais volatiles, rien ne remplacera une politique pérenne d'appui à des ...


  • Services aux entreprises agricoles en Afrique : quel modèle pour servir les petits producteurs ?


    | Gret | 06/2014 | Le Semestriel de l’Actualité des services aux entreprises

    Les tendances récentes de l’économie et de la démographie mondiales changent l’agriculture à une vitesse sans précédent, en particulier en Afrique. Pour faire face à cette nouvelle donne et s’assurer des moyens de subsistance pérennes, les agriculteurs doivent ...


  • Valoriser les produits agricoles de base par une stratégie de marque


    Christine Uhder | Gret | 02/2013 | Le Semestriel de l’Actualité des services aux entreprises | 24

    Développer une stratégie de marque pour mieux valoriser les produits agricoles n’est ni nouveau ni l’apanage des pays développés. Cette approche peut être appliquée à des pays ou groupes de producteurs disposant de ressources limitées. Ce rapport s’intéresse ...


Enseignement/recherche

Bergerie nationale, Cirad, Ecole supérieure des géomètres et topographes (ESGT), Iedes – Université Paris I, Inra, Institut des régions chaudes (IRC), IRD, Laboratoire d’anthropologie juridique de Paris I La Sorbonne, Sociétés en développement, études transdisciplinaires (Sedet) - CNRS, Université Paris-Sud XI (France), Laboratoire Citoyennetés (Burkina Faso), Groupe semis direct de Madagascar (GSDM), Institut sénégalais de recherche agricole (Isra), Initiative prospective agricole et rurale (Ipar)(Sénégal), Sokhoine University of Agriculture ( Tanzanie), Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri)

Institutions publiques et collectivités locales

Conseil général des Hauts de Seine, région Poitou Charentes, Région Midi Pyrénées (France) Myanmar Agriculture Service (MAS) et Ministry of Social Welfare (MSW) (Myanmar), Fofifa et ministère de l’Agriculture (Madagascar), Bureau stratégie développement du ministère de l’Agriculture (Guinée), région de Fatick, Direction de l’élevage du ministère sénégalais de l’Elevage (Sénégal)

Opérateurs/ONG/Bureaux d’études

Repaoc (Afrique de l’ouest et du centre), Welthungerhilfe (Allemagne), Sher (Belgique), Lares (Bénin), Cinesda, Sicarex (Burkina Faso), Cird, Cedac (Cambodge) AgroPME (Cameroun), Agter, AVSF, CCFD–Terre solidaire, CFSI, Iram, Oxfam, Solidarités International (France), Maison guinéenne de l’entrepreneur (Guinée), Tafa, Cite (Madagascar),Chin Organisation for Rural and Agricultural Development (Corad), Local Investment Fund for Agricultural Support (Lifas) et Mangrove Service Network (Myanmar), ETC (Pays-Bas), Practical Action (Royaume Uni), Amedd, Esud (Mali) Asacase-CPS, Baobab des Saveurs, Concept et Jeunesse et développement, Enda-Graf, Iris (Sénégal)

Organismes professionnelles, groupements, organisations paysannes

Essaff, Pelum (Afrique australe et orientale) ; Billital Maroobé, Roppa (Afrique de l’Ouest) ; Apess, (Afrique de l’Ouest et du Centre ; Pnoppa, Synpa (Bénin) ; Confédération paysanne du Faso, organisations d’étuveuses et des producteurs de riz des plaines de Bama et Mongtedo, Unions de groupements de transformation du beurre de karité (Burkina Faso) ; KPPA (Kampot pepper promotion association), KSPA (Kampong Speu sugar promotion association), Kampaco (Coopérative des producteurs de poivre de Kampot) (Cambodge) ; Afip, APCA, Civam 35, Civam 49, Chambre d’agriculture Rhône Alpes (France) ; Confédération nationale des organisations paysannes de Guinée, Fédération des producteurs du Fouta Djalon, FeProRi-GF et Fuproriz (Fédérations des producteurs de riz de la Guinée Forestière et de la Haute Guinée) et fédération régionale des planteurs de palmiers à huile et héveas de la Guinée Forestière (Fereppah) (Guinée) ; Association des artisanes et professionnelles de l’alimentation, Association des groupements du secteur de Foundiougne, Association des professionnels de l’alimentation, Association des transformateurs de fruits et légumes, Association des transformatrices de céréales locales, Association pour le développement agricole de Kaolack, CNCR, Fédération nationale des acteurs de la filière lait du Sénégal (Fenafils), Pinor (Sénégal).

Collectifs et réseaux spécifiques au thème

Hub rural, Landnet West Africa, comité technique « Foncier et développement », Inter-réseaux développement rural, C2A de Coordination SUD, groupe de travail sur la régulation des marchés agricoles du Fip, Groupe sécurité alimentaire de Concord, Pac 2013, Réseau Fairness

Entreprise

Laiterie du Berger