Développement agricole et sécurité alimentaire

dev_agri

Dans le monde, 70% des pauvres vivent en milieu rural dans les pays en développement. L’agriculture constitue leur principale source de revenus et d’emploi. Les crises économiques ajoutées à la raréfaction des terres et de l’eau accroissent leurs difficultés à assurer une alimentation saine et suffisante et conduit à un exode rural massif, facteur d’instabilité économique et sociale.

Pour maintenir une activité agricole rentable en milieu rural en combinant les objectifs indissociables de sécurité et de souveraineté alimentaire dans chaque pays, le Gret promeut une agriculture plus juste sur le plan social avec des modes de production durables et respectueux des ressources naturelles, notamment la terre et l’eau. Il met en œuvre des projets de développement agricoles axés sur l’appui aux agricultures familiales, en Asie du Sud Est, à Madagascar, en Afrique et en Amérique du Sud. Il soutient des modèles agricoles locaux plus productifs mais également plus économes en intrants extérieurs, donc plus adaptés aux ressources des ménages les plus fragiles. Son approche se fonde à la fois sur l’amélioration des méthodes de production agricole et d’élevage, la diversification et l’amélioration de la productivité du travail et des sols, notamment par l’irrigation maîtrisée et la petite mécanisation, l’accès aux semences de qualité, la restauration des terres dégradées et la gestion de la fertilité des sols en privilégiant les  pratiques agroécologiques et la protection naturelle des cultures, le développement de services tels que la commercialisation et le conseil agricole. Au sein de chaque projet, le renforcement des capacités des organisations paysannes, des ONG nationales partenaires et des services techniques étatiques est privilégié pour une appropriation pérenne des acquis.

  • Projet Politiques Laitières |

    Options politiques pour des filières laitières compétitives et durables dans la zone UEMOA


    Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Ethiopie, Niger, Tchad, Togo, Bénin, Côte d'Ivoire, Cambodge, Mali, Sénégal | 24/05/2005 - 23/05/2008

    Le projet « Intégration régionale, accès aux marchés et diversification de l’agriculture dans la zone UEMOA : Options politiques pour des filières laitières compétitives et durables » a pour objectif d’encourager les recherches et les échanges sur les politiques laitières et de renforcer les collaborations


  • L’objectif du projet est d’augmenter les revenus des familles de districts montagneux et pauvres du Centre Nord, grâce à un meilleur positionnement des producteurs dans la filière, ceci tout en préservant l’environnement. Les principales activités mises en œuvre dans le projet sont les suivantes :


  • Le Gret intervient en assistance, technique et méthodologique, à l’ONG éthiopienne Oromia Develop-ment Association (ODA) dans la mise en œuvre de projets d’appui à la sécurisation alimentaire, notamment par des investissements (réhabilitation d’infrastructure hydraulique, formations, circuits d’intrants, etc..). Les appuis du Gret, définis avec ODA,


  • La centrale d'approvisionnement des professionnels agricoles des Comores, la Capac a été créée en 2001 par un projet déjà financé par l'AFD et mis en œuvre par le Gret, le projet PAFIA. Cette association chargée d'importer des intrants agricoles pour le compte de ces deux


  • On observe sur les fronts pionniers actifs un exode continu de petits colons paysans, en particulier dans la région Sud Pará, de par leurs difficultés à mettre en oœuvre des systèmes de productions durables et du fait de la pression des grands éleveurs. Ces colons


  • Gesep |

    Evaluation du projet de Gestion Sécurisée des Espaces Pastoraux


    Cameroun | 01/01/2005 - 31/12/2005

    Le Projet de Gestion Sécurisée des Espaces Pastoraux a été mis en place au Cameroun depuis 2000. Prenant en compte les contraintes rencontrées par l’ élevage dans l’Adamaoua, il appuyait : - la prévention, la résolution des conflits et la sécurisation des droits d’ usage


  • Le projet a visé à renforcer la petite agriculture noire dans la Province du Limpopo, en appuyant le Centre de Renforcement des Communautés Rurales de l’Université du Limpopo dans son rôle de promotion technique et organisationnelle des petits producteurs de la Province. L’appui s’est fait


  • Le projet Dynafiv vise à renforcer les filières vivrières riz et huile de palme en apportant des appuis diversifiés à des groupements de producteurs, de transformateurs et de commerçants et en facilitant la concertation entre ces différents acteurs. Il est programmé sur trois ans (2005


  • Yanomami |

    Appui à la formation des professeurs indigènes Yanomami – Brésil


    Brésil | 01/01/2005 - 31/12/2008

    Finalisation de la formation de la première promotion des professeurs Yanomami, Brésil. Poursuivre la formation de la première promotion de professeurs indigènes Yanomami pour remplir les exigences du ministère de l'Education et être officiellement inséré dans les systèmes d'enseignement brésilien.


  • Le réseau PASA qui regroupe des acteurs du Nord et du Sud (assistants techniques, opérateurs, bureaux d’études, fonctionnaires locaux…) est un cadre d’échanges de références spécifiques et de savoir-faire sur les politiques agricoles et la sécurité alimentaire. Il a été créé afin d’assurer une cohérence


  • TEST |

    Sans titre


    Comores, Mauritanie | 01/01/1997 - 31/12/1999

    Principales actions entreprises : - Mise en place et animation d'une structure d'appui aux professionnels de la filière Ylang Ylang sur l'île d'Anjouan ; - Appui (promotion et formation) aux ONG nationales ; Appui au conseil et à l'organisation des associations professionnelles. Les résultats escomptés


  • Étude expérimentale et comparative de différentes solutions de pompage pour l'irrigation en Mauritanie : motopompes, solaire, éolien, systèmes traditionnels. Le Gret a mis en place 9 sites d'essai. Il s'agissait d'essais ouverts, chez les agriculteurs avec la mise en place du protocole d'essai, et l'organisation


  • Le projet d'appui au développement agricole dans l'Etat du Rakhine s'inscrit dans le cadre de la rapatriation de réfugiés au Bangladesh, sous la responsabilité du Haut Commissariat aux Réfugiés. Il a donc pour objectifs de favoriser l'augmentation de productivité de l'agriculture et la création d'emplois


  • Ce projet appui la création et l'évolution de centres de gestion au service des Associations villageoise de zone coton. L'objectif de sa troisième phase est à la fois la multiplication de ces centres sur l'ensemble de la zone et l'autonomie du dispositif mis en place.


  • Evaluation FPFD |

    Evaluation institutionnelle de la Fédération des Paysans du Fouta Djallon


    Guinée | 01/01/1997 - 31/12/1997

    La Fédération des Paysans du Fouta Djallon a commandité elle même cette mission. Elle souhait confronter ses propres réflexions à un point de vue extérieur et présenter une image la plus objective possible d'elle-même à ses partenaires.


  • Avec l'appui de l'Union Européenne, le Ministère Burkinabé de l'Agriculture a élaboré un plan d'appui aux organisations paysannes. Il a lancé un stage d'étudiants pour en analyser la pertinence dans la région du Ganzourgou et a confié au Gret l'encadrement du stage.


  • AAPE |

    Programme de recherche


    Allemagne, Belgique, France, Royaume Uni | 01/01/1996 - 31/12/1999

    En Europe, la transformation à la ferme joue un rôle significatif dans l'économie rurale, principalement en zones marginales. La demande des consommateurs augmente. Pourtant, on sait mal identifier les caractéristiques qui distinguent ces produits des autres, pour le consommateur. Ils ne bénéficient d'aucune protection ou


  • Les services vietnamiens de vulgarisation se trouvent aujourd'hui démunis face à l'émergence d'une agriculture familiale innovante. Le projet Collines construit un nouveau référentiel méthodologique qui accompagne les dynamiques paysannes par une démarche originale, croisant organisation des producteurs, formation et financement. Renouvellement des semences de riz,


  • CAPAC / ex PAFIA |

    Projet d’Appui à la Filière Intrants agricoles


    Comores | 01/01/1996 - 31/12/2001

    La filière « intrans agricoles » aux Comores a longtemps été désorganisée par les interventions de l'Etat et des bailleurs et une gestion désordonnées des dons publics d'intrans. Elle intervient sur un marché très étroit qui ne permet à aucun de ses opérateurs de s'y


  • Les filières de rentes, vanille et ylang ylang, principales productions et les premières sources de devises des Comores, sont en crises depuis de nombreuses années. Deux projets ont été monté avec le soutien de l'Union Européenne pour tenter d'y remédier. Le premier prévoit un appui


  • L'objet du projet est de valoriser les expérimentations lancées par le GRET dans les années 1990-1994 au Cambodge. Il portait sur la formation des opérateurs de développement rural au Cambodge en matière d'hydraulique villageoise, sur un programme de recherche-action en agriculture, et sur la constitution


  • Pafaarc 1 |

    Programme d’appui à la formation agricole et agronomique au Cambodge


    Cambodge | 01/01/1995 - 31/12/1997

    Appui à l'Université dans la conception et la mise en ouvre du projet d'établissement. Trois assistants techniques ont étés mis en poste auprès des chaires d'agronomie, d'économie rurale, et pour la mise en oeuvre, l'installation et l'utilisation de matériel pédagogique et de laboratoire.


  • Aménager les bas-fonds dans les pays du Sahel


    Pays du Sahel | 01/01/1995 - 31/12/1997

    En hydraulique rurale, les techniques et les démarches évoluent vite. Dix ans après la publication de « la maîtrise des crues dans les bas-fonds » , une refonte du manuel a été juugée nécessaire. Le Gret et l'Etsher ont mené un travail de capitalisation des


  • Etude des systèmes de production dans la ville de Bobo Dioudano, des filières de commercialisation des produits agricoles - proposition d'intégration de ces activités dans le schéma directeur d'aménagement urbain, et d'amélioration des filières de commercialisation.


  • PFR |

    Programme Fleuve Rouge


    Vietnam | 01/01/1990 - 31/12/2002

    Sur quatre sites d'intervention (districts de Nam Sach etde Thanh Ha, district de Tam Duong, districts de Thanh Ba et Ha Hoa, et district de Cho Dôn), le programme combine des activités de recherche et de formation avec la promotion, chez les producteurs, d'innovations techniques,


  • Etude des systèmes de productions (animales et végétales) dans la ville de Bamako et sa périphérie. Analyse de leurs contraintes. Etude des filières d'approvisionnement de la ville de Bamako en produits agricoles et animaux et des contraintes de leurs acteurs en vue de l'identification d'un


  • Conception et rédaction d'un « Manuel d'Agronomie Tropicale appliquée à l'agriculture haïtienne » à destination des étudiants de la FAMV et des Ecoles moyennes d'Agriculture. L'ouvrage (489 pages) comporte une partie importante consacrée à l'analyse économique des systèmes de production agricole et des systèmes agraires,


  • En lien avec le CDJA, les lycées agricoles, et dans un certain nombre de régions, le Gret avait pour tache de faciliter la diffusion de l'information auprès des agriculteurs sur les innovations pratiquées dans les exploitations agricoles locales. A partir du réseau de correspondants locaux,


  • Conception et production d'outils pédagogiques pour la vulgarisation agricole. Stage de rédaction d'outils pédagogiques et d'informations.


  • Agriculture familiale : organisation collective, technique de production et relations entre cadres et ruraux. Les programmes conçus par le Gret ont quatre grands objectifs : constituer des références sur les agricultures familiales de l'après-décollectivisation; expérimenter et diffuser de nouvelles techniques de production : systèmes de


  • La fonction crédit permet aux producteurs de coton de s’approvisionner à crédit en intrants nécessaires à la production. Cette fonction crédit a été un élément clé du développement de la production de coton au Burkina Faso. Le Gret a conduit une étude / diagnostic sur


  • Biodivbalkans |

    Développement durable dans les Balkans


    2013 - 2014

    Le projet a pour objectif d'apporter un appui aux agriculteurs et aux habitants des zones les plus pauvres du nord de l'Albanie pour qu'ils valorisent mieux les productions emblématiques de cette région montagneuse, très riche en termes de biodiversité. Il s'agit de développer des signes


  • Myanmar_appui agriculture familiale

    Dans la “Dry Zone” au centre de la Birmanie, les paysans les plus pauvres sont les premiers affectés par les conséquences des phénomènes liés au changement climatique (aggravation des sécheresses et fortes pluies intempestives). Le manque de moyens pour lutter contre l’érosion des terres et


  • IMG_2513

    A Madagascar, la Réserve de Biosphère de Mananara Nord comprend deux écosystèmes marins et forestiers d’une valeur inestimable. Ces ressources naturelles sont menacées par les effets conjugués de la croissance démographique associée au manque de terres arables et d’emplois stables. Dans le milieu marin, l’effort


Enseignement / recherche

Groupe Semis Direct de Madagascar, Université d’Alemaya en Éthiopie

Institutions publiques et collectivités locales

Myanmar Agriculture Service (MAS) et Ministry of Social Welfare (MSW) au Myanmar, Fofifaet ministère de l’Agriculture à Madagascar, Bureau stratégie développement du ministère de l’Agriculture en Guinée.

Opérateurs, ONG, bureaux d’étude

Oxfam-Grande Bretagne et Norvegian People Aid (NPA) au Myanmar ; CCFD – Terre Solidaire en Guinée

Organisations professionnelles, groupements, organisations paysannes

OromyiaDevelopment Association (ODA) en Éthiopie; Chin Organisation for Rural and Agricultural Development (Corad), Local InvestmentFund for Agricultural Support (Lifas) et Mangrove Service Network (MSN) au Myanmar ; TAFA à Madagascar ; Fédération des Paysans du FoutaDjalon(FPFD) et Maison Guinéenne de l’Entreprise (MGE) en Guinée.

Cette thématique est animée par Cécile Broutin et Dominique Violas.

.