Accueil » 10 ans de protection sociale santé entre les mains des Cambodgiens
Publié le 02/12/2013

10 ans de protection sociale santé entre les mains des Cambodgiens

Depuis plus de 10 ans, le Gret mène des activités de protection sociale santé au Cambodge : pilote des contours de la future sécurité sociale obligatoire dans le secteur textile, micro-assurance santé pour le secteur informel pour faire face au risque maladie, véritable « trappe à pauvreté » au Cambodge.

Lire le communiqué de presse relatif à la fin du transfert, jeudi dernier, des activités santé du Gret aux acteurs cambodgiens.

Suite à la création de l’Institut de microfinance Amret, le Gret constate que les clients ne réinvestissent pas leurs petits profits, et économisent pour faire face au risque maladie. A partir de 1998, le Gret développe deux projets : une offre de micro-assurance santé pour le secteur informel (projet Sky) qui permet à jusqu’à 70 000 personnes d’accéder à la santé pour 5 dollars par an, et une offre pour les ouvrières du secteur textile, devenue le pilote des contours de la future sécurité sociale obligatoire (projet Hip).
Le Gret vient de terminer le transfert des deux dispositifs au Fonds de sécurité sociale du Cambodge (NSSF) sous la tutelle du ministère du Travail et de la Formation professionnelle (secteur formel, projet Hip), et à des opérateurs locaux soutenus par le ministère de la Santé (secteur informel, projet Sky).

« Ce transfert à des opérateurs locaux est une étape importante vers un passage progressif de la micro assurance santé volontaire à une protection sociale étendue au secteur informel, explique Pascale Le Roy, spécialiste protection sociale santé au Gret. L’implication des pouvoirs publics, en termes de régulation et de financement, est maintenant déterminante pour garantir l’accessibilité de la cotisation aux familles à bas revenus et la pérennité des opérateurs locaux de protection sociale santé à but non lucratif»

Voir le film sur les expériences Sky et Hip