Accueil » Nutrition et précarité : le Gret se penche sur le cas français
Publié le 26/03/2014

Nutrition et précarité : le Gret se penche sur le cas français

Une ONG de développement qui travaille sur les questions de nutrition en France ? Surprenant, mais pas dénué de sens. A l’heure où les inégalités dans le monde répondent de moins en moins à une logique Nord-Sud, les inégalités se creusent à l’intérieur des pays, et les problématiques de pauvreté et nutrition en France se rapprochent de celles étudiées par le Gret depuis 20 ans dans le cadre de ses activités de lutte contre la malnutrition dans les pays du Sud.

Le 11 mars 2014, le Gret et l’association Asem (Acteurs solidaires en marche) ont présenté les résultats de l’étude qu’ils ont réalisée en 2013 sur les pratiques d’alimentation et de soins des femmes enceintes et jeunes enfants à Nevers, aux organisations intervenant localement dans le domaine de l’alimentation, de la santé et du social. Le diagnostic a été réalisé dans deux quartiers précaires via des entretiens individuels auprès de 50 femmes, de focus groups et de nombreux échanges avec les acteurs locaux intervenant auprès de cette population. Il a permis de mettre en évidence, dans un contexte caractéristique des zones urbaines sensibles :

  • des pratiques de santé et d’alimentation inadéquates : alimentation déstructurée, faible consommation de fruits et légumes, très faibles connaissances concernant l’allaitement, faible taux d’allaitement maternel, introduction trop précoce des aliments ;
  • de grandes difficultés dans la relation mère-enfant : les mères cherchent à éviter le conflit et développent des relations fusionnelles avec leurs enfants, elles ont peu confiance en elles et cèdent sur la bonne nutrition de leur enfant ;
  • un très fort isolement des femmes, déterminant majeur des mauvaises pratiques de nutrition : très peu de relations au sein du quartier, fort encadrement des services sociaux et volonté de se réaffirmer via une mise à distance des conseils de prévention.

Les nombreux acteurs locaux et institutionnels présents se sont accordés sur la nécessité de concevoir des actions à destination des femmes enceintes et mères de jeunes enfants, en situation de précarité. Des recommandations ont été émises et un plan d’action est en cours de définition pour intervenir efficacement sur ces questions de nutrition à Nevers.

Consulter la synthèse de l’étude
Plus d’information sur l’étude
Plus d’information sur les activités nutrition du Gret