Accueil » Clôture du projet de formation par apprentissage PAFPA au Bénin
Publié le 31/03/2015

Clôture du projet de formation par apprentissage PAFPA au Bénin

A l’occasion de la cérémonie de clôture du projet d’appui au développement de la formation par apprentissage (Pafpa) au Bénin le 11 février 2015, le Gret fait le bilan de trois années d’activités pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes au Bénin.

Le Pafpa est un projet du Gret mis en œuvre au Bénin par le Bureau d’appui aux artisans et en Mauritanie par l’Institut national de promotion de la formation technique et professionnelle (Inap-FTP), visant à renforcer le système de formation par apprentissage au Bénin et en Mauritanie.

En trois ans, au Bénin, 820 jeunes déscolarisés, dont 75 % femmes, se sont remis à niveau en français et mathématiques afin de préparer leur entrée en Certificat de qualification professionnelle (CQP). 300 jeunes en fin de formation ont été accompagnés dans leur parcours d’insertion professionnelle dans les domaines de la coiffure, la couture et la photo et vidéo. 2 000 artisans, dont la moitié de femmes, ont été sensibilisés aux programmes de formation suivis par leurs apprentis en centre, de manière à améliorer leur capacité d’encadrement en entreprise, et 750 d’entre eux ont bénéficié d’une formation en gestion.

Au Bénin, outre cet appui aux jeunes et aux artisans, le projet a permis de renforcer les capacités techniques et en gestion des 12 centres de formation professionnels privés de l’Ouémé Plateau. Le Gret et le BAA ont accompagné la création d’un Réseau des centres de formation privés au niveau national, qui constitue désormais un interlocuteur privilégié de l’Etat dans son processus de réforme du dispositif de l’enseignement technique et de la formation. Cette expérience réussie constitue un levier pour le développement socioéconomique et contribue à la réduction de la vulnérabilité des travailleurs du secteur informel. Un dispositif de remise à niveau des jeunes au niveau des 14 communes de l’Ouémé et du Plateau a été testé, y compris pour être tenable financièrement, et pourra être repris par les communes et les organisations professionnelles du secteur informel.

En Mauritanie, le projet se prolongera jusqu’à fin août 2015, afin de former une dernière promotion de jeunes et d’accompagner l’ancrage de la formation par apprentissage dans le pays.

En savoir plus sur le projet