Accueil » Congo : le service de pré-collecte des déchets s’étend dans la ville de Dolisie
Publié le 22/09/2015

Congo : le service de pré-collecte des déchets s’étend dans la ville de Dolisie

Le Gret mène depuis 2012 un projet d’appui à la définition et la mise en œuvre d’une politique locale concertée de gestion des déchets solides, en partenariat avec la Commune de Dolisie, 3ème ville du Congo Brazzaville, avec plus de 100 000 habitants (projet Promaiss). Après un premier quartier test présentant des résultats encourageants, la ville étend ce dispositif dans quatre quartiers supplémentaires.

Le projet Promaiss a été conçu pour répondre à un contexte de forte croissance démographique et de transformations rapides liées à l’ouverture de routes vers les deux grandes villes du pays (Pointe Noire et Brazzaville), de nouveaux problèmes sont apparus à Dolisie : multiplication des dépotoirs anarchiques (environ 40), obstruction des canaux d’eaux pluviales et rivières, incinérations intempestives, accroissement des cas de paludisme et typhoïde. Les précédentes interventions en termes de pré-collecte et d’évacuation des déchets se sont soldées par des échecs. Le projet a été conçu en réponse à cette situation.

La mise en place du service pilote de pré-collecte par moto benne en avril 2015 montre des résultats très probants après cinq mois de fonctionnement dans le quartier Congo africain un premier quartier pilote : 81 % des poubelles collectées, plus de 1 000 m3 de déchets évacués, entre 65 et 80 % de perception de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères selon les mois, preuve d’une forte satisfaction des usagers. 580 abonnés bénéficient du service de ramassage des déchets dans ce quartier. En juillet 2015, la Mairie de Dolisie, a poursuivi avec l’appui du Gret l’extension du service en régie dans deux nouveaux quartiers : Centre-ville et Unité. Plus de 1 000 poubelles ont été distribuées aux ménages, petits pôles de production (restaurants, boutiques, etc.) et grands pôles de production (grands hôtels, administration, etc.). En octobre, deux nouveaux quartiers bénéficieront du service. Des campagnes de sensibilisation menées par deux associations locales (rencontres à domicile, focus groups, affiches et banderoles) et un spot télévisé, permettent de sensibiliser les habitants sur les risques sanitaires et environnementaux liés aux déchets et de les informer sur le fonctionnement du nouveau service de ramassage. Aujourd’hui, le service emploie 18 agents qui assurent la collecte des déchets et le recouvrement de la taxe auprès des usagers. D’ici fin décembre, le service devrait fonctionner dans cinq quartiers de la ville, couvrant près de 20 % de la population de la ville.

Au-delà de la pré-collecte, une Aire de transit des ordures ménagères est en construction et devrait être inaugurée en novembre 2015. Elle est située dans le centre-ville afin de favoriser l’accès des motos et le suivi du service. Il s’agira d’un quai de déversement où les moto bennes déversent leurs déchets dans un camion benne situé en contrebas, avant d’être reversés dans un site temporaire en dehors de la ville, dans l’attente des résultats d’études pour la construction d’une décharge finale.

Jusqu’à juin 2016, le Gret accompagnera la Mairie de Dolisie dans la consolidation de ce service et dans la mise en place de la Direction de l’Environnement et de la Propreté de la Ville (DEPV). Un travail d’évaluation et de capitalisation mobilisera les parties prenantes au sein de l’instance de concertation sur les déchets solides, créée dans le cadre du projet : autorité locale, services déconcentrés, usagers, chefs de quartiers, etc. Ces premiers résultats très encourageants ont incité le Gret et la Mairie de Dolisie à concevoir ensemble un nouveau projet qui devra permettre la consolidation et l’extension du service à 60 % des quartiers urbains et périurbains : la phase 2 s’ouvre à de nouveaux partenaires pour accompagner le changement d’échelle d’un dispositif qui a passé le stade de l’expérimentation.

En savoir plus sur le projet Promaiss soutenu par l’Union européenne, la Commune de Dolisie et le Fonds Suez initiatives
Voir aussi l’article : « Le Gret, première ONG à bénéficier du mécanisme 1 % déchets au Congo«