Accueil » Quelles innovations pour la gestion concertée des services publics en Afrique ?
Publié le 22/09/2015

Quelles innovations pour la gestion concertée des services publics en Afrique ?

Entre 2011 et 2015, Cités Unies France (CUF), le Gret et le Laboratoire Citoyennetés (LC) ont mis en œuvre le projet Agora visant à tester des modalités innovantes de gestion concertée des services publics. L’objectif : améliorer la gouvernance des services publics dans trois communes du Bénin, du Burkina Faso et du Mali. Le Gret publie les enseignements de ce projet expérimental.

Le projet Agora a été pensé avec une démarche originale de recherche-action, associant des chercheurs à la définition et l’animation d’un dispositif de concertation entre opérateurs, élus, services techniques et usagers. L’ambition était de renforcer les « compétences politiques » des acteurs concernés et non seulement leurs compétences techniques.

Les enseignements de ce projet sont disponibles dans la publication : Appui à la gouvernance concertée des services publics locaux : les apports du projet de recherche-action Agora. En particulier :

  • toute intervention au niveau local visant le renforcement de compétences s’effectue en tension : entre le temps du diagnostic/débat et celui de l’action ; entre le temps nécessaire à l’intériorisation de nouvelles normes de débats et le temps d’un projet de développement ; entre un objectif d’amélioration de service public et celui du renforcement de la gouvernance locale ;
  • la construction d’un dialogue structuré au niveau local est un levier important pour développer les capacités des acteurs locaux à développer une « compétence politique ». Cela renvoie à leur capacité à « se décentrer », exprimer leur point de vue et dépersonnaliser les problèmes, pour sortir des conflits interpersonnels et de la concurrence institutionnelle ;
  • la construction de compétences politiques est un processus complexe qui demande à être consolidé sur le temps long, et par d’autres biais que celui d’un projet de développement de trois ans financé par l’aide internationale.

Lire la publication : « Appui à la gouvernance concertée des services publics locaux : les apports du projet de recherche-action Agora (Bénin, Burkina Faso, Mali)«