Accueil » Construire des coalitions d’acteurs équilibrées pour l’électrification rurale
Publié le 26/11/2015

Construire des coalitions d’acteurs équilibrées pour l’électrification rurale

L’exemple de Madagascar

620 millions de personnes n’ont pas d’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne en 2014, la majorité en milieu rural. Les enjeux sont tels que de nombreux États ont modifi é leur cadre sectoriel pour ouvrir grande la porte aux entreprises privées. Face à des sociétés nationales d’électrifi cation souvent défi citaires et à des États subventionnant le carburant pour éviter de facturer l’électricité à son coût réel, les partenariats public-privé sont parfois perçus comme la solution miracle qui permettrait de développer l’accès à l’électricité en milieu rural. Après presque 20 ans de libéralisation du secteur de l’électricité à Madagascar, le taux d’accès des ménages ruraux reste cependant l’un des plus faibles du continent. Pourtant ce modèle n’est pas à rejeter, et l’expérience menée par le Gret démontre qu’il est possible, en rééquilibrant la coalition d’acteurs, de mobiliser le secteur privé pour améliorer l’électrification rurale. Un sujet clé tant pour le développement que pour la lutte contre le dérèglement climatique, deux priorités de l’agenda international en 2015.

Lire le document : « Construire des coalitions d’acteurs équilibrées pour l’électrification rurale – L’exemple de Madagascar »

En savoir plus sur le projet Rhyviere