Accueil » Pour des farines infantiles locales fortifiées dans les programmes d’aide alimentaire au Burkina Faso
Publié le 27/11/2015

Pour des farines infantiles locales fortifiées dans les programmes d’aide alimentaire au Burkina Faso

Le 16 octobre 2015, le Conseil National de Sécurité Alimentaire (CNSA) du Burkina Faso a organisé, en collaboration avec le Gret, un atelier de valorisation des farines infantiles locales fortifiées dans les programmes d’aide alimentaire. Il s’agissait de sensibiliser les représentants des ministères de la santé, de l’agriculture, du commerce, des institutions internationales et des ONG. Quatre aspects principaux ont été abordés : l’importance des farines infantiles dans la lutte contre la malnutrition infantile auprès des populations vulnérables, l’état des lieux du secteur des farines infantiles locales, la législation en vigueur sur les normes de production impulsée par l’Agence burkinabé de la métrologie et de la qualité (ABNORM) et les expériences réussies de distribution de farines infantiles locales par des ONG dans le cadre de programmes d’assistance alimentaire en période de soudure. Pour le représentant du secrétaire général du ministère en charge de la sécurité alimentaire, M. Simon Sankara, il est nécessaire de promouvoir la diffusion de ces produits en particulier en milieu rural afin de permettre leur accès aux ménages vulnérables. Car, a-t-il déploré, la grande majorité de l’aide alimentaire sous forme de farine est encore importée alors qu’il existe une production locale qui ne demande qu’à se développer.