Accueil » Cop 21 : eau et énergie face au changement climatique, l’expérience du Gret en Mauritanie
Publié le 03/12/2015

Cop 21 : eau et énergie face au changement climatique, l’expérience du Gret en Mauritanie

Le 2 décembre 2015, Electriciens sans frontières a organisé avec le Gret un événement dans le cadre de la COP 21 à l’occasion de la journée consacrée aux enjeux de la résilience et de l’eau dans les enjeux climatiques. Les discussions portaient sur la synergie et l’interdépendance entre eau et énergie, dans l’atteinte des objectifs du développement durable, la lutte contre le changement climatique et l’adaptation des populations à ses effets.

Loïc Fauchon, Président du Conseil Mondial de l’Eau a plaidé pour une meilleure synergie et la constitution d’une alliance entre acteurs de l’eau et de l’énergie pour le développement. Des témoignages venant de Madagascar, du Burkina Faso, de Mauritanie ont rappelé l’importance d’impliquer les populations dans les diagnostics et la définition des stratégies, les difficultés liées à la raréfaction de la ressource en zone Sahélienne et de montrer comment l’énergie solaire permet la production et l’alimentation en eau dans les sites isolés.

Samassa Nalla, représentant du Gret en Mauritanie a témoigné de l’expérience du Gret en matière d’hydraulique rurale en Mauritanie. Face aux défis de mobilisation de la ressource en eau, des solutions innovantes sont développées comme le traitement des eaux de surface lorsque les eaux souterraines sont inutilisables ou l’équipement en solaire des infrastructures de production d’eau potable pour réduire les coûts de production et la facture énergétique.

Philippe Guétier, Directeur du Partenariat Français pour l’Eau a conclu en rappelant la montée en puissance de la question de l’eau dans les négociations climatiques et souligné l’importance de synergies renforcées entre eau et énergie dans ce contexte.

Voir les interventions