Accueil » Un nouveau projet pour améliorer l’alimentation des jeunes enfants au Burkina Faso
Publié le 16/12/2015

Un nouveau projet pour améliorer l’alimentation des jeunes enfants au Burkina Faso

Au Burkina Faso, respectivement 29% et 8.6% des enfants de moins de 5 ans sont atteints de malnutrition chronique et aiguë due principalement à une alimentation inadaptée et aux maladies. Face à ce constat, une stratégie nationale a été déployée pour améliorer les pratiques d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE). Le Gret a démarré en juillet 2015 un projet financé par l’Unicef qui vise à mettre en œuvre au niveau communautaire dans la région de l’Est du Burkina Faso (province du Gourma et de la Gnagna) le plan de passage à l’échelle de la promotion des pratiques optimales d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) porté par le ministère de la Santé. Le Gret est en charge de former des agents de santé et des personnes ressources au niveau villageois à la mise en œuvre du Paquet Intégré des Services d’ANJE (groupes d’échanges mensuels, diffusion de messages clefs) au profit des femmes enceintes et des mères d’enfants de 0 à 24 mois, et des organisations à base communautaire pour son suivi. A travers ce projet, le Gret appuie la mise en œuvre des politiques nationales de santé et de nutrition au niveau communautaire.
Le Gret formera 321 prestataires de santé, 4 organisations à base communautaire, 2.227 agents de santé à base communautaire, 778 personnes ressources volontaires pour qu’ils puissent délivrer un Paquet Intégré des Services d’ANJE (PISA). Dans chaque village, des groupes d’apprentissage de femmes enceintes et allaitantes (15 femmes par groupe) seront mis en place et échangeront mensuellement autour des pratiques d’ANJE, avec l’appui des agents de santé communautaire. Et 500 mères d’enfants âgés de 6 à 23 mois bénéficieront d’un appui pour renforcer leur production vivrière. Les organisations à base communautaire assureront le suivi et la supervision des activités au niveau communautaire.

Promotion des pratiques optimales d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, Burkina Faso